Revue du web
Avec Atlantico
Le pays qui comporte le plus de pyramides se trouve juste au sud de l'Égypte : il s'agit du Soudan. Des pyramides plus abruptes et moins grandes, vestiges du royaume de Koush et de la culture nubienne.
Revue du web
Avec Atlantico
Tribune de Patrick Karam, président de la CHREDO (Coordination des chrétiens d'Orient en danger) et orateur national de Nicolas Sarkozy en charge notamment des chrétiens d'orient, de retour d'Egypte.
Revue du web
Avec La Tribune
Selon nos informations, DCNS propose à nouveau le patrouilleur L'Adroit à l'Uruguay.
Revue du web
Avec Atlantico
Alexandre del Valle poursuit le feuilleton consacré aux différents "pôles" de l'islamisme mondial dont l'objectif consiste à contrecarrer les forces laïques dans les pays musulmans puis à empêcher l'intégration des citoyens de confession musulmane dans les pays occidentaux, sous couvert de liberté religieuse et de pluralisme (dévoyé). Cette fois-ci, il décrypte la stratégie ce conquête-islamisation de l'Occident et du monde mise en œuvre par la plus puissante et influente organisation panislamiste mondiale, la "Confrérie Les Frères musulmans", très présente en Occident et notamment aux Etats-Unis et en France.
Revue du web
Avec Atlantico
Alexandre del Valle poursuit le feuilleton consacré aux différents "pôles" de l'islamisme mondial dont l'objectif consiste à contrecarrer les forces laïques dans les pays musulmans puis à empêcher l'intégration des citoyens de confession musulmane dans les pays occidentaux, sous couvert de liberté religieuse et de pluralisme (dévoyé). Cette fois-ci, il décrypte la stratégie ce conquête-islamisation de l'Occident et du monde mise en œuvre par la plus puissante et influente organisation panislamiste mondiale, la "Confrérie Les Frères musulmans", très présente en Occident et notamment aux Etats-Unis et en France.
Vidéos A la une
L'organisation non-gouvernementale Amnesty International accuse l'Égypte d'avoir enlevé et torturé des centaines d'étudiants, d'activistes, et même d'adolescents durant ces trois dernières années. Selon Amnesty international, les victimes ont été enlevées par les forces de l'ordre et sont des partisans Mohamed Morsi, l'ancien président issu des Frères musulmans. Tweet alsisiofficial and demand he takes action to end abductions & torture in Egypt NOW: https://t.co/Xm395tjEuT pic.twitter.com/jc6YjB2BSZ- AmnestyInternational (AmnestyOnline) 13 juillet 2016 Le rapport évoque les cas de 17 personnes enlevées et torturées. 'Nous savons qu'en Égypte, en moyenne trois ou quatre personnes disparaissent chaque jour' explique Riccardo Noury, un porte-parole d'Amnesty. 'Leurs familles ne savent rien de ces disparitions forcées, des détentions et de la torture pratiquée dans les prisons.' La semaine dernière, six policiers ont été condamnés à des peines de trois à sept années de détention pour avoir torturé et tué un prisonnier. L'ONG estime que les cas de tortures sont plus de nombreux depuis l'arrivée au pouvoir d'Abdel Fattah al Sissi. Amnesty de Arzu Kayaoglu Le rapport d'Amnesty International précise que les personnes enlevées sont le plus souvent détenues pendant des mois, parfois les yeux bandés et menottés 24 heures sur 24. Amnesty International mentionne également que les victimes sont tabassées et la pratique de la torture à l'électricité. En mars dernier, le Parlement européen avait condamné le non-respect des droits de l'homme en Egypte. L'étudiant italien Giulio Regeni avait disparu au Caire deux mois plus tôt. Son corps avait été retrouvé et présentait des marques de torture. À l'époque, tout comme aujourd'hui, le gouvernement égyptien avait nié tout enlèvement. Le ministre égyptien des Affaires étrangères accuse le rapport d'Amnesty International d'être partisan, de suivre un agenda politique, de rependre des rumeurs mensongères et de soutenir les groupes terroristes.
Vidéos A la une
Le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Choukri a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, en Israël, pour amorcer une relance des négociations de paix avec les Palestiniens. Il s'agit d'une visite inédite pour un ministre des Affaires étrangères égyptien depuis 2007. Sameh Choukri renoue donc avec le rôle de médiateur de son pays, sous l'impulsion du président Abdel Fattah al-Sissi qui a proposé en mai d'aider à relancer le processus de paix israélo-palestinien, au point mort depuis plus de deux ans. Le chef de la diplomatie égyptienne s'était rendu fin juin à Ramallah pour rencontrer Mahmoud Abbas. Pour l'instant, ces entrevues n'ont débouché sur aucune mesure concrète. Il s'agit avant tout d'une prise de contact et de mettre en place 'des démarches sérieuses pour établir des mesures de confiance' entre Palestiniens et Israéliens.
Vidéos A la une
L'organisation État islamique a revendiqué le meurtre d'un prêtre copte égyptien ce jeudi, au nord de la péninsule du Sinaï, dans l'est du pays. L'homme de 48 ans a été abattu d'une balle dans la tête à la sortie de l'église. Un autre prête y avait été tué il y a 3 ans par les islamistes. Depuis la destitution du régime islamiste, des milliers de chrétiens ont fui la région.
Vidéos A la une
Une boîte de quelques centimètres qui éclaire un peu les circonstances du crash du vol MS804 d'Egyptair. Selon la boite noire analysée par les enquêteurs égyptiens, des alertes antifumées se sont mises en route avant l'accident notamment à l'avant de la cabine et dans les toilettes. Une découverte qui pourrait accréditer la thèse de l'accident. Une des deux boîtes noires retrouvées est toujours en cours d'analyse en France. Celle-ci pourrait livrer de précieuses informations car elle contient les échanges dans le cockpit. Le MS804 reliant Paris au Caire s'était abimé le 19 mai au large de la Crête faisant 66 morts.
Vidéos A la une
Aida, le célèbre opéra pharaonique de Verdi fait son grand retour. C'est l'histoire d'un amour interdit entre une esclave Ethiopienne et le capitaine de l'armée égyptienne à une époque, où les deux pays étaient en guerre. A découvrir jusqu'au 18 Juillet.
Vidéos A la une
Mohamed Morsi écope encore une fois de la prison à vie. Une quatrième condamnation pour l'ancien Président égyptien, depuis sa destitution par le général al-Sissi en 2013. Cette fois, il comparaissait pour espionnage, mais son incarcération devrait être limitée en réalité à 25 ans. Premier chef de l'Etat élu démocratiquement dans le pays, il a déjà été condamné à mort pour des évasions massives de prison, à la prison à perpétuité pour espionnage au profit du Hamas, mais aussi à 20 ans de prison pour les violentes répressions policières pendant son mandat. La confrérie des frères musulmans, qu'il dirigeait, est devenue illégale, et ses partisans ont fait l'objet de nombreuses d'arrestations. Egypte: l'ex-président Mohamed Morsi de nouveau condamné à la prison à vie https://t.co/PwjUylLUVb pic.twitter.com/2vIJTk1ULn- L'Express (@LEXPRESS) 18 juin 2016 Ici, Mohamed Morsi était accusé d'avoir volé et livré des 'documents relevant de la sécurité nationale' au Qatar, un état proche de son mouvement. Parmi les dix autres personnes accusées dans cette affaire, six ont été condamnées à la peine de mort, dont trois journalistes, absents lors du procès.
Vidéos A la une
La seconde boite noire du vol EgyptAir a été repêchée. Il s'agit du Flight Data Recorder. L'appareil qui enregistre tous les paramètres du vol était en plusieurs morceaux, mais les équipes de recherches pourront récupérer la partie importante des données. L'Airbus s'était abîmé en Méditerranée le 19 mai avec 66 personnes à son bord.
Vidéos A la une
Le château de Châteaubriant prolonge l'exposition "L'Égypte des Pharaons": plus d'une centaine d'objets issus des collections des musées Dobrée et du Louvre sont exposés pour découvrir ou redécouvrir civilisation des Égyptiens de l'Antiquité. Une exposition gratuite ouverte jusqu'au 30 octobre.
Vidéos A la une
Une foule de musulmans, près de 300 personnes ont mis le feu à des maisons habitées par des chrétiens copte orthodoxe dans un village du centre de l''Egypte. Ils ont déshabillé et traîné dans la rue une femme chrétienne de 70 ans, son fils ayant soi-disant une relation avec une musulmane. Un scandale qui a poussé les autorités aussi bien religieuses que politique à se charger du dossier. La région ne cesse de subir les violences anti-chrétiennes.
Vidéos A la une
Une explosion à bord du vol EgyptAir : c'est l'hypothèse vers laquelle penchent désormais les médecins légistes égyptiens. Les restes humains retrouvés sur les lieux du crash sont en fait si petits que cela suggèrerait une déflagration à bord de l'appareil alors que celui-ci se trouvait en vol. Pourtant aucune trace d'explosif en tant que telle n'a pour l'instant été retrouvée sur les restes humains et ces hypothèses côté égyptien restent à prendre avec beaucoup de prudence. Par ailleurs, le directeur égyptien des Services de Navigation aérienne a affirmé que l'appareil de la compagnie Egyptair n'avait effectué aucun changement de trajectoire brutal avant de disparaître des écrans radar, contrairement à ce qu'avait précédemment indiqué les autorités grecques. Selon elles, l'avion aurait effectué deux embardées - d'abord à 90 , puis à 360 - pendant sa chute. TheNewOcean Thank you for this. Do you also have the expertise to know what kind of splash and wave effect would've been caused by #MS804?- Mopshell (Mopshell) May 24, 2016 La difficile recherche des boîtes noires, à 3 000 mètres de profondeur, se poursuit. Un patrouilleur de haute mer envoyé par la France est arrivé ce lundi dans la zone de recherches. Des messages automatiques ont signalé la présence de fumées suspectes à bord peu avant le crash.
Vidéos A la une
Le premier navire français destiné à participer aux recherches suite au crash de l'Airbus d'Egypt Air est arrivé sur place après trois jours de voyage. Il transporte à son bord 90 personnes, dont deux de la police judiciaire et des experts de la cellule "plongée humaine et interventions sous la mer". Il dispose également d'un robot capable de plonger à 1.500 m de profondeur.
Vidéos A la une
Dans une église d'un quartier huppé du Caire, la famille et les amis d'une hôtesse de l'air, Yara Hany Tawfik, étaient réunis ce samedi pour une cérémonie chargée d'émotions. La jeune femme était à bord du vol MS804. Des fleurs blanches étaient disposées, et à l'entrée, un imposant portrait de la jeune femme de 26 ans. Fiancée, elle devait se marier dans quelques mois. Ses parents, sous le choc, n'ont pas eu la force de parler. Nader Medhat, cousine de Yara Hani Tawfik: 'Je regarde les infos comme tout le monde, j'ai vu son visage à la télévision, et j'ai cru qu'elle avait reçu une promotion, qu'elle avait fait quelque chose de vraiment bien. Et j'ai appris l'accident. Je ne peux pas y croire.' Tamer Essam, chef du personnel naviguant d'EgyptAir: 'C'est bien sûr tragique pour nous tous, c'est la nature de notre travail d'essayer de surmonter notre chagrin et notre tristesse, pour continuer à travailler. Tout d'abord, c'est notre société et c'est notre pays.' Il y avait 66 personnes à bord, dont 30 Egyptiens et 15 Français. Pour l'instant seuls quelques corps ont été retrouvés. La zone de recherche se concentre à près de 300 km de la côte nord de l'Egypte.
Vidéos A la une
Les autorités grecques et égyptiennes savent que le temps est compté. Elles disposent de 4 à 5 semaines pour retrouver les fameuses boîtes noires du vol MS804, abîmé en mer mercredi dernier. Pour les aider, un bateau patrouilleur français vient grossir les rangs lundi. Ce dernier dispose de robots sous-marins capables de détecter d'éventuels signaux envoyés par les boîtes noires.
Vidéos A la une
Les premiers débris de l'avion EgyptAir qui a disparu jeudi entre la Grèce et l'Égypte ont été retrouvés. Samedi, il a été révélé que de la fumée avait été détectée dans la cabine peu avant le crash. Les enquêteurs n'ont aujourd'hui qu'une seule certitude : l'appareil s'est abîmé en mer. Le général Sissi a rappelé que toutes les hypothèses étaient possibles.
Vidéos A la une
Le consul de France en Égypte a prévenu les familles des victimes du crash du vol EgyptAir : les recherches seront longues. L'armée égyptienne a bien déjà retrouvé des débris qui doivent désormais être analysés à Alexandrie. Mais l'épave de l'appareil, elle, pourrait se trouver à plus de 2 000 m de profondeur.
Vidéos A la une
Les premiers débris du vol EgyptAir qui s'est écrasé jeudi entre la Grèce et l'Égypte ont été retrouvés en pleine mer. De nombreux navires et avions participent à ces recherches, dont l'Atlantique II, un avion français de reconnaissance spécialement conçu pour ce genre de missions.
Vidéos A la une
Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a affirmé que toutes les hypothèses étaient envisageables, concernant la disparition du vol MS804 d'EgyptAir. Le chef de l'État a également recadré le Ministre de l'Aviation civile, qui avait annoncé très rapidement, que l'hypothèse la plus probable était celle d'un attentat. Les dernières précisions avec Xavier de Giacomoni, envoyé spécial de LCI au Caire.
Vidéos A la une
La recherche des boîtes noires du vol MS804 se poursuit ce dimanche mais elle s'annonce plus compliquée que prévue. En cause, les fonds marins de la zone de recherche, estimés entre 3.000 et 4.000 mètres. Or, le patrouilleur de la marine française, attendu sur place lundi après-midi, ne peut explorer ces fonds marins qu'à une profondeur de 2.000 mètres maximum. L'envoyé spécial de TF1 au Caire, Benoît Christal, indique que les autorités locales appellent à la prudence et ne privilégient aucun scénario pour le moment.
Vidéos A la une
La zone de recherche du vol MS804 d'EgyptAir, disparu en Méditerranée, est réduite à un périmètre de 65 kilomètres. Toutefois, l'épave de l'avion et les boîtes noires sont toujours introuvables. Dès lundi 23 mai, le Jacoubet, un patrouilleur de haute mer de la marine nationale française, arrivera sur place pour intensifier les investigations. À son bord, des équipes spécialisées et des robots sous-marins, capables d'identifier les signaux envoyés par les boîtes noires.
Vidéos A la une
Les recherches se poursuivent en mer Méditerranée pour retrouver l'épave de l'Airbus A320 d'Egyptair porté disparu depuis jeudi matin. Le navire militaire envoyé par la France, le patrouilleur de haute-mer (PHM) Jacoubet est attendu sur zone d'ici à ce lundi. A son bord, des équipements censés permettre de localiser notamment les boîtes noires, même dans des grandes profondeurs. Le PHM Jacoubet appareille de VilleDeToulon pour participer aux opérations d'investigation du vol #EgyptAir pic.twitter.com/s5DeqA28UG- Marine nationale (MarineNationale) 20 mai 2016 Pour l'heure, les raisons du crash restent très floues. A en croire un enregistrement audio qui vient d'être publié, rien ne semblait anormal à bord de l'appareil. On entend l'échange entre le pilote et un contrôleur aérien. Ils se souhaitent 'Bonne nuit'. C'était 2 heures avant la perte de contact. L'Airbus a subitement chuté quelque part entre la Grèce et l'Egypte. #EgyptAir Un 'membre humain', des sièges et valises parmi les débris https://t.co/tX69iVmO4U #AFP pic.twitter.com/r1Q7NBcwL1- Agence France-Presse (@afpfr) 20 mai 2016 Plusieurs sources affirment que des signaux d'alerte ont été lancés, indiquant 'de la fumée en cabine', sans qu'on sache l'origine de cette fumée. Les autorités égyptiennes qui supervisent les recherches, ont diffusé les images de débris repêchés en mer. Des débris qui appartiendraient au vol MS804. L'avion d'Egyptair assurait la liaison entre Paris et Le Caire. A son bord, 66 personnes, en majorité des Egyptiens, mais aussi 15 ressortissants français.
Vidéos A la une
Si la présence de fumée à bord du vol MS804, qui s'est abîmé mercredi en mer Méditerranée, a été confirmée par le BEA français samedi, l'origine de celle-ci reste inexpliquée. Le correspondant de LCI au Caire, Xavier de Giacomoni, explique qu'il faudra attendre le repêchage des boîtes noires pour en savoir plus. Problème, ces dernières se trouvent à 3.500, 4.000 mètres de profondeur.
Vidéos A la une
La marine égyptienne a retrouvé des débris appartenant au vol MS804, disparu en Méditerranée. Cette découverte permet d'aiguiller les enquêteurs sur le périmètre où se trouvent les boîtes noires de l'appareil.
Vidéos A la une
La présence de fumée à bord du vol MS804 d'EgyptAir, disparu en Méditerranée, permet d'écarter certaines hypothèses. Même si les causes du crash sont encore inconnues, ces dernières informations permettent de mettre fin à certaines suppositions, comme l'explique le journaliste spécialisé en aéronautique Pierre Condom. "Les fameux virages dont on a parlé n'ont pas été déclenchés par l'équipage, mais ils ont été fait spontanément par la machine", a-t-il indiqué.
Vidéos A la une
"Ce n'est pas parce qu'il y a des détections de fumée qu'il y a obligatoirement de la fumée", a précisé Jean-Christophe Laminette, ancien commandant de bord chez Air France. Interrogé par LCI, il indique qu'aucune hypothèse n'est à privilégier, "ne serait-ce que par respect vis-à-vis des familles".
Vidéos A la une
Un important dispositif naval et aérien a été déployé pour retrouver les boîtes noires du vol MS804 d'Egyptair, disparu en Méditerranée. La découverte de débris, à 290 kilomètres des côtes d'Alexandrie, aide à quadriller la zone du crash. Toutefois, la profondeur des fonds marins, qui peut atteindre les 3500 mètres de fond, va accentuer la difficulté des recherches. Les dernières précisions avec Xavier de Giacomoni, envoyé spécial de LCI au Caire.

Pages

Publicité