Vidéos à la une
Pour sa première visite au Caire, François a rencontré plusieurs responsables politiques, dont le président égyptien, ainsi que des dignitaires religieux comme le grand imam d'Al-Azhar Ahmed al-Tayeb. En décembre dernier et il y a trois semaines, les chrétiens d'Egypte ont été victimes d'attentats sanglants... Près de 80 personnes en tout ont été tuées. Le pape a prié pour elles : 'Je pense aussi aux victimes des attaques sur les églises coptes, en décembre dernier et plus récemment à Alexandrie et à Tanta'. Le groupe terroriste Etat Islamique s'est engagé à multiplier les attaques contre les coptes, qui comptent pour environ 10% des 92 millions d'Egyptiens.
Vidéos à la une
L'Egypte a été le théâtre d'attaques contre les Chrétiens ces derniers mois. François a déclaré à son arrivée qu'aucune violence ne pouvait être perpétrée au nom de Dieu, parce qu'elle profanerait son nom. Le pape, devant le président al-Sissi, accusé par beaucoup de dérives autoritaires, a appelé au respect de toutes les libertés, religieuse et d'expression.
Vidéos à la une
Le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis a loué au Caire 'la force de la coopération militaire' entre son pays et l'Egypte, dans le cadre de sa première tournée auprès des alliés de Washington au Moyen-Orient. M. Mattis a été reçu par le président Abdel Fattah al-Sissi, deux semaines après la visite de ce dernier à Washington, où Donald Trump avait salué son 'travail fantastique'. M. Sissi a souligné jeudi la nature 'stratégique' des relations égypto-américaine, réitérant une nouvelle fois la volonté de son pays de voir 'les relations bilatérales connaître un souffle nouveau' sous l'administration Trump, selon un communiqué de la présidence égyptienne. De son côté, M. Matis a loué 'la force de la coopération militaire et les relations spéciales qui unissent les ministères de la Défense égyptien et américain', selon le communiqué. Ancien commandant des forces américaines au Moyen-Orient, M. Mattis connaît bien l'Egypte et ses responsables militaires. L'administration Obama avait gelé son aide militaire à l'Egypte en 2013 après la destitution du président islamiste Mohamed Morsi et la répression sanglante de ses partisans. Mais le rôle incontournable de l'Egypte, le plus peuplé des pays arabes, avait poussé la Maison Blanche à infléchir sa position en 2015 même si les relations restaient difficiles. Washington alloue chaque année environ 1,5 milliard de dollars d'aide à l'Egypte, dont 1,3 milliard dans le domaine militaire. La Maison Blanche, qui vient de lancer un débat budgétaire s'annonçant houleux sur fond de réduction drastique de l'aide internationale, a promis de maintenir un niveau d'aide 'fort' à l'Egypte. Mais elle ne s'est engagée sur aucun chiffre. Les responsables du Pentagone suivent de près la situation au Sinaï, où l'Egypte est confrontée à une insurrection menée par la branche locale du groupe jihadiste Etat islamique (EI). Les responsables du Pentagone se préoccupent aussi de la sécurisation de la frontière libyenne, soucieux d'éviter que l'EI ne s'infiltre depuis la Libye. Tout comme ils s'inquiètent de la présence de soldats russes dans l'ouest de l'Egypte, même si Le Caire l'a officiellement démenti. M. Mattis, qui arrive de Ryad, repartira jeudi après-midi vers Israël, dans le cadre de sa tournée cette semaine au Moyen-Orient et à Djibouti. Aucune annonce spécifique n'est attendue lors de ces rendez-vous, que M. Mattis présente avant tout comme des moments 'd'écoute' alors que la nouvelle administration américaine prend ses marques diplomatiques et militaires au Moyen-Orient. A Ryad, le secrétaire américain à la Défense a salué le rôle joué au Moyen-Orient par l'Arabie saoudite, tout en marquant la volonté américaine de contrer les efforts de l'Iran pour 'déstabiliser' la région. (AFP)
Vidéos à la une
Près de Louxor, une équipe d'archéologues a découvert une tombe renfermant huit momies, dix sarcophages et des milliers de figurines funéraires de l'époque pharaonique. Le tombeau en question aurait servi à deux reprises, ce qui explique, en partie, la richesse de son contenu. Initialement construit pour un magistrat de la 18e dynastie, il a été réutilisé quelques siècles plus tard, sous la 21e dynastie.
Monde
Avec le retour du soleil, les envies de nager reviennent. Et qui dit nage, dit piscine. On en a trouvé huit plus extraordinaires les unes que les autres. 
Vidéos à la une
Les chars de l'armée égyptienne patrouillent dans les rues du Caire. La sécurité été renforcée après le double attentat suicide qui a tué 45 personnes à Tanta et Alexandrie. Le président Abdel Fattah Al-Sissi a déclaré l'état d'urgence pour une durée de trois mois. Il doit obtenir l'aval du Parlement dans un délai de 7 jours, ce qui ne devrait pas lui poser de difficultés, compte tenu de la majorité dont il dispose. 'Nous avons commencé à prendre des mesures pour améliorer les services et atteindre un très haut niveau de sécurité et nous installons des points de contrôle très sécurisés, a déclaré le responsable de la sécurité dans la région de Gharbia, Tarek Hasouna. Nous avons aussi déployé des forces de sécurité pour rechercher ceux qui ont fait irruption dans l'église et dans les rues avoisinantes.' Une fois de plus, ce sont des églises coptes qui ont été visées. Parmi les proches des victimes, la colère monte sur l'absence de sécurité avant ces attentats. 'Je demande au président Sissi : pourquoi n'avez-vous pas déclaré cet état d'urgence deux semaines plus tôt ? dit Asaad Rezk, un chrétien, proche d'une des victimes. Il fait cela juste après que le crime a eu lieu ? Quand avait lieu la fête des Rameaux ? Nous sommes en avril. Pourquoi il ne l'a pas déclaré début avril ? Je ne le critique pas mais il aurait pu prévoir.' L'état d'urgence élargit les pouvoirs policiers en matière d'arrestation et de surveillance. Il a été observé pendant trente ans sous le règne d'Hosni Moubarak. Les personnes tuées dans l'attentat d'Alexandrie ont été enterrées ce lundi dans un monastère de la région. 'À chaque messe, on se demande tous si ça sera notre dernière prière.'Reportage à Alexandrie https://t.co/Wc1Y5gzlsS #Egypte pic.twitter.com/FUU3Q0YlN4- Le Point (@LePoint) April 10, 2017
Vidéos à la une
Dimanche, en Egypte, deux caméras de vidéosurveillance aux abords de l'église Saint-Marc d'Alexandrie ont enregistré l'explosion du kamikaze à l'origine de la mort de dix-sept personnes et de quarante-huit blessés. On y aperçoit le jihadiste entrer dans l'enceinte de l'église. Mais un gardien lui demande de faire demi-tour et de passer par le portail de sécurité. L'homme s'exécute mais en passant sous le porche, il actionne sa ceintrue d'explosifs qui déclenche une fulgurante déflagration.
Vidéos à la une
Quelques heures à peine après le double attentat-suicide en Egypte contre la communauté chrétienne d'Orient, les premières victimes ont été inhumées dimanche soir. A Tanta, au nord du pays, une cérémonie s'est déroulée dans l'église Saint-George là même où une explosion a causé la mort de 27 personnes dimanche en fin de matinée. Plusieurs attentats contre des églises en Egypte: 28 morts à Tanta et 6 morts à Alexandrie https://t.co/TnDG6Bktgw #AFP pic.twitter.com/GPMd98Wfb5- Agence France-Presse (@afpfr) 9 avril 2017 Deux kamikazes se sont fait exploser à quelques heures d'intervalle : le premier attentat s'est produit dans l'église de Tanta alors que la messe des rameaux avait commencé. Un véritable carnage : vingt-sept personnes sont mortes et soixante-dix-huit fidèles ont été blessés. Colère des Egyptiens après la série d'attentats antichrétiens https://t.co/cWBXQxf04p- Le Monde (@lemondefr) 10 avril 2017 Au moment de l'explosion, la messe était retransmise à la télévision. Le programme s'est interrompu brutalement au moment de la déflagration. La branche locale de Daesh en Egypte a rapidement revendiqué cet attentat. En début d'après-midi, une seconde explosion a eu lieu devant l'église Saint-Marc à Alexandrie. On dénombre 17 morts et 48 blessés. A Alexandrie, un suspect venait d'être interpellé par la police lorsqu'il a déclenché sa ceinture d'explosifs. Avec Agences
Vidéos à la une
Trois jours de deuil national, et l'état d'urgence déclaré à l'issue d'une réunion du conseil national de défense : c'est la réaction du président égyptien, le général Al-Sissi aux attentats meurtriers qui ont visé la communauté copte. 'Aujourd'hui, il a été décidé de former un comité suprême pour combattre le terrorisme et l'extrémisme en Egypte. Il sera créé par une loi permettant à ce comité de contrôler l'ensemble de la situation', a-t-il solennellement déclaré lors d'un discours télévisé. Sur Twitter, le président américain a condamné les attentats et apporté tout son soutien au chef de l'Etat égyptien. So sad to hear of the terrorist attack in Egypt. U.S. strongly condemns. I have great...- Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 9 avril 2017 Si triste d'apprendre l'attaque terroriste en Egypte. Ferme condamnation des Etats-Unis. Je suis... ...confidence that President Al Sisi will handle situation properly.- Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 9 avril 2017 ...convaincu que le président Al Sissi va correctement gérer la situation
Vidéos à la une
La communauté des chrétiens coptes a de nouveau été endeuillée en Egypte. Deux attentats à la bombe ont visé des églises ce dimanche dans les villes de Tanta et Alexandrie, faisant des dizaines de victimes. Les deux attaques ont été revendiquées par l'Etat islamique. Des images filmées par des fidèles dans l'église Saint-Georges de Tanta juste après le drame laissent imaginer la violence de l'explosion survenue aux premiers rangs, près de l'autel, en pleine célébration de la fête des Rameaux. Là, au moins 27 personnes ont été tués et 78 autres blessés. Dans cette même ville de Tanta, à une centaine de kilomètres au nord du Caire, les forces de sécurité ont aussi découvert des engins explosifs dans une mosquée soufie et les ont neutralisé. L'église Saint-Georges a vu, elle, une foule affluer à ses portes en signe de solidarité. A Alexandrie, un autre attentat commis par un kamikaze devant l'église Saint-Marc, quelques heures plus tard, a fait au moins 11 morts et 35 blessés. Les chrétiens coptes vivent plus que jamais dans la crainte en Egypte. En décembre, un attentat à la bombe dans une cathédrale du Caire avait déjà coûté la vie à 28 personnes et avait été revendiqué par la branche locale de l'Etat islamique.
Vidéos à la une
Une deuxième explosion a eu lieu à proximité d'une église en Egypte, cette fois-ci, dans la ville d'Alexandrie, dans le nord. D'après la télévision d'Etat, il s'agirait d'un attentat suicide. Il y aurait au moins 11 morts et 33 blessés. Le pape copte orthodoxe Tawadros II, patriarche de toute l'Afrique, y présidait en début de journée les célébrations de la fête des Rameaux. Aucune revendication pour l'heure.
Vidéos à la une
Un attentat à la bombe dans une église en Egypte a fait au moins 21 morts et des dizaines de blessés. Elle s'est produite dans la ville de Tanta, à 120 kilomètres du Caire, alors que les fidèles étaient rassemblés pour célébrer le dimanche des Rameaux qui marque le début de la semaine sainte. Les Coptes d'Egypte représentent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient. Cet attentat intervient quatre mois après une attaque qui avait fait une trentaine de morts dans une église copte du Caire et avant une visite du pape François prévue les 28 et 29 avril en Egypte. La branche locale de l'Etat islamique, qui avait revendiqué l'attentat du 11 décembre, a appelé à viser des chrétiens.
Vidéos à la une
Ce lundi, le Président égyptien al-Sissi était reçu pour la première fois à la Maison Blanche, depuis l'accession au pouvoir du magnat de l'immobilier Donald Trump. Le chef de l'Etat américain a multiplié les éloges, et évité les sujets qui fâchent. #Trump loue le 'travail fantastique' de #Sissi en #Egypte #USA https://t.co/Uv8RUlFeys pic.twitter.com/1jlBTCpwfH- L'Orient-Le Jour (@LOrientLeJour) 3 avril 2017 'Nous sommes d'accord sur beaucoup de choses', a déclaré Donald Trump dans le bureau ovale. 'Je veux que tout le monde sache, au cas où il y ait des doutes, que nous sommes clairement derrière le Président; il a fait un travail fantastique dans une situation très difficile. Nous sommes clairement l'Egypte et le peuple égyptien'. Barack Obama, qui dénonçait régulièrement les violations des droits de l'homme, avait gelé les aides militaires à l'Egypte en 2013. .alaingresh 1è visite de #Sissi aux Etats-Unis reçu par #Trump. Il a 'orchestré le pire massacre de l'Histoire récente' https://t.co/OANO8lHdYJ WardaMD- ORIENT XXI (@OrientXXI) 3 avril 2017 A l'avenir, la lutte contre le terrorisme et le conflit israélo-palestinien devraient être au coeur des discussions avec Donald Trump.
Vidéos à la une
La rétrocession de deux îlots égyptiens à l'Arabie Saoudite, situés à l'entrée du golfe d'Aqaba, semble avancer timidement. Le gouvernement égyptien veut restituer à Riyad Tiran et Sanafir, deux confettis inhabités de la Mer rouge, soulevant une contestation dans la rue depuis plusieurs mois. Mais ce dimanche, un tribunal du Caire a infligé un nouveau revers aux opposants. En 1950, Ryad avait demandé au Caire d'assurer la protection des deux îlots. Depuis un an, le bras de fer judiciaire entre les partisans d'une rétrocession et leurs adversaires a déjà donné lieu à plusieurs décisions contradictoires. Un dossier désormais soumis au vote du Parlement égyptien. Urgent Matters Court rules against previous verdict annulling 'Red Sea islands' agreement#Egypt #Tiran #Sanafir https://t.co/5VfKtH6AFD- Daily News Egypt (@DailyNewsEgypt) 2 avril 2017
Vidéos à la une
Des archéologues égyptiens et allemands ont découvert une statue haute de huit mètres submergée dans les eaux souterraines d'un quartier pauvre du Caire. Après avoir analysé les restes ils ont déterminé qu'il ne s'agissait pas de Ramsès II mais du pharaon Psammétique 1er, qui a régné entre 664 et 610 avant Jésus-Christ. Psammétique 1er est arrivé au pouvoir au début de l'ère appelée Basse Epoque. L'Égypte est alors victime d'un nouvel envahisseur : le roi assyrien Assourbanipal. Psammétique 1er va chasser les occupants, et fonder une nouvelle dynastie. Cette découverte,a été saluée par le Ministère Egyptien des Antiquités comme l'une des plus importantes à ce jour. L'un des archéologues allemands explique que la statue a été trouvée près des ruines d'un temple, dans l'ancienne cité d'Héliopolis, située à l'est de la ville moderne du Caire. Sur ce site beaucoup de reliques ont été déplacées ou volées, en particulier après l'expédition en Egypte de Napoléon Bonaparte.
International
En Egypte, des archéologues ont découvert la semaine dernière les restes d’une statue datant de plus de 3000 ans. Il s’agirait d’une représentation du célèbre pharaon de l'Egypte antique, Ramsès II. Une découverte majeure selon les équipes de scientifiques.
Vidéos à la une
Une équipe germano-égyptienne a retrouvé au Caire, en Egypte, des morceaux de deux statues. L'une d'elles représente probablement Ramsès le Grand, le Pharaon le plus puissant et le plus célèbre de l'Egypte ancienne, qui a régné il y a plus de 3 000 ans. Cette découverte est considérée par les archéologues comme l'une des plus importantes jamais réalisées.
Vidéos à la une
Découverte exceptionnelle dans un bidonville du Caire. Des archéologues égyptiens et allemands ont trouvé immergée dans l'eau une statue imposante, haute de huit mètres, qui semble . représenter le pharaon Ramsès II, qui régna sur l'Egypte il y a plus de 3.000 ans. Le buste et la partie inférieure de la tête ont d'abord été déterrés ainsi qu'une couronne, une oreille et un fragment d'oeil. Une autre statue de taille humaine, représentant un petit-fils de Ramsès II, a également été découverte. Ces statues pourraient être exposées au Grand musée égyptien du Caire, qui ouvrira ses portes en 2018.
Vidéos à la une
Condamnée par la justice italienne dans le cadre des transferts secrets de la CIA, une ancienne agente américano-portugaise échappe à l'extradition vers Rome. Sabrina de Sousa avait été interpellée le 20 février chez elle, à Lisbonne. Elle fait partie des 22 agents de la CIA condamnés en septembre 2012 par la Cour de cassation italienne pour l'enlèvement d'un imam à Milan. Mais sa peine a été ramenée à trois ans de prison. Une peine commuable en travaux d'intérêt général qu'elle pourra effectuer chez elle, dans la capitale portugaise. Sabrina de Sousa a en effet a été partiellement graciée par le président italien, Sergio Mattarella. Une grâce qui lui permet d'éviter l'extradition. De Sousa a reconnu avoir servi d'interprète aux agents qui ont enlevé Abu Omar, le 17 février 2003, dans le nord de l'Italie. L'imam avait été ensuite conduit en Egypte pour y être torturé, selon ses avocats. Après le 11-Septembre, la CIA avait eu recourt à plusieurs reprises à ces transferts secrets vers des pays tiers pratiquant la torture pour des suspects de terrorisme.
Vidéos à la une
L'organisation non-gouvernementale Amnesty International accuse l'Égypte d'avoir enlevé et torturé des centaines d'étudiants, d'activistes, et même d'adolescents durant ces trois dernières années. Selon Amnesty international, les victimes ont été enlevées par les forces de l'ordre et sont des partisans Mohamed Morsi, l'ancien président issu des Frères musulmans. Tweet alsisiofficial and demand he takes action to end abductions & torture in Egypt NOW: https://t.co/Xm395tjEuT pic.twitter.com/jc6YjB2BSZ- AmnestyInternational (AmnestyOnline) 13 juillet 2016 Le rapport évoque les cas de 17 personnes enlevées et torturées. 'Nous savons qu'en Égypte, en moyenne trois ou quatre personnes disparaissent chaque jour' explique Riccardo Noury, un porte-parole d'Amnesty. 'Leurs familles ne savent rien de ces disparitions forcées, des détentions et de la torture pratiquée dans les prisons.' La semaine dernière, six policiers ont été condamnés à des peines de trois à sept années de détention pour avoir torturé et tué un prisonnier. L'ONG estime que les cas de tortures sont plus de nombreux depuis l'arrivée au pouvoir d'Abdel Fattah al Sissi. Amnesty de Arzu Kayaoglu Le rapport d'Amnesty International précise que les personnes enlevées sont le plus souvent détenues pendant des mois, parfois les yeux bandés et menottés 24 heures sur 24. Amnesty International mentionne également que les victimes sont tabassées et la pratique de la torture à l'électricité. En mars dernier, le Parlement européen avait condamné le non-respect des droits de l'homme en Egypte. L'étudiant italien Giulio Regeni avait disparu au Caire deux mois plus tôt. Son corps avait été retrouvé et présentait des marques de torture. À l'époque, tout comme aujourd'hui, le gouvernement égyptien avait nié tout enlèvement. Le ministre égyptien des Affaires étrangères accuse le rapport d'Amnesty International d'être partisan, de suivre un agenda politique, de rependre des rumeurs mensongères et de soutenir les groupes terroristes.
Vidéos à la une
Le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Choukri a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, en Israël, pour amorcer une relance des négociations de paix avec les Palestiniens. Il s'agit d'une visite inédite pour un ministre des Affaires étrangères égyptien depuis 2007. Sameh Choukri renoue donc avec le rôle de médiateur de son pays, sous l'impulsion du président Abdel Fattah al-Sissi qui a proposé en mai d'aider à relancer le processus de paix israélo-palestinien, au point mort depuis plus de deux ans. Le chef de la diplomatie égyptienne s'était rendu fin juin à Ramallah pour rencontrer Mahmoud Abbas. Pour l'instant, ces entrevues n'ont débouché sur aucune mesure concrète. Il s'agit avant tout d'une prise de contact et de mettre en place 'des démarches sérieuses pour établir des mesures de confiance' entre Palestiniens et Israéliens.
Vidéos à la une
L'organisation État islamique a revendiqué le meurtre d'un prêtre copte égyptien ce jeudi, au nord de la péninsule du Sinaï, dans l'est du pays. L'homme de 48 ans a été abattu d'une balle dans la tête à la sortie de l'église. Un autre prête y avait été tué il y a 3 ans par les islamistes. Depuis la destitution du régime islamiste, des milliers de chrétiens ont fui la région.
Vidéos à la une
Une boîte de quelques centimètres qui éclaire un peu les circonstances du crash du vol MS804 d'Egyptair. Selon la boite noire analysée par les enquêteurs égyptiens, des alertes antifumées se sont mises en route avant l'accident notamment à l'avant de la cabine et dans les toilettes. Une découverte qui pourrait accréditer la thèse de l'accident. Une des deux boîtes noires retrouvées est toujours en cours d'analyse en France. Celle-ci pourrait livrer de précieuses informations car elle contient les échanges dans le cockpit. Le MS804 reliant Paris au Caire s'était abimé le 19 mai au large de la Crête faisant 66 morts.
Vidéos à la une
Aida, le célèbre opéra pharaonique de Verdi fait son grand retour. C'est l'histoire d'un amour interdit entre une esclave Ethiopienne et le capitaine de l'armée égyptienne à une époque, où les deux pays étaient en guerre. A découvrir jusqu'au 18 Juillet.
Vidéos à la une
Mohamed Morsi écope encore une fois de la prison à vie. Une quatrième condamnation pour l'ancien Président égyptien, depuis sa destitution par le général al-Sissi en 2013. Cette fois, il comparaissait pour espionnage, mais son incarcération devrait être limitée en réalité à 25 ans. Premier chef de l'Etat élu démocratiquement dans le pays, il a déjà été condamné à mort pour des évasions massives de prison, à la prison à perpétuité pour espionnage au profit du Hamas, mais aussi à 20 ans de prison pour les violentes répressions policières pendant son mandat. La confrérie des frères musulmans, qu'il dirigeait, est devenue illégale, et ses partisans ont fait l'objet de nombreuses d'arrestations. Egypte: l'ex-président Mohamed Morsi de nouveau condamné à la prison à vie https://t.co/PwjUylLUVb pic.twitter.com/2vIJTk1ULn- L'Express (@LEXPRESS) 18 juin 2016 Ici, Mohamed Morsi était accusé d'avoir volé et livré des 'documents relevant de la sécurité nationale' au Qatar, un état proche de son mouvement. Parmi les dix autres personnes accusées dans cette affaire, six ont été condamnées à la peine de mort, dont trois journalistes, absents lors du procès.
Vidéos à la une
La seconde boite noire du vol EgyptAir a été repêchée. Il s'agit du Flight Data Recorder. L'appareil qui enregistre tous les paramètres du vol était en plusieurs morceaux, mais les équipes de recherches pourront récupérer la partie importante des données. L'Airbus s'était abîmé en Méditerranée le 19 mai avec 66 personnes à son bord.
Vidéos à la une
Le château de Châteaubriant prolonge l'exposition "L'Égypte des Pharaons": plus d'une centaine d'objets issus des collections des musées Dobrée et du Louvre sont exposés pour découvrir ou redécouvrir civilisation des Égyptiens de l'Antiquité. Une exposition gratuite ouverte jusqu'au 30 octobre.
Vidéos à la une
Une foule de musulmans, près de 300 personnes ont mis le feu à des maisons habitées par des chrétiens copte orthodoxe dans un village du centre de l''Egypte. Ils ont déshabillé et traîné dans la rue une femme chrétienne de 70 ans, son fils ayant soi-disant une relation avec une musulmane. Un scandale qui a poussé les autorités aussi bien religieuses que politique à se charger du dossier. La région ne cesse de subir les violences anti-chrétiennes.
Vidéos à la une
Une explosion à bord du vol EgyptAir : c'est l'hypothèse vers laquelle penchent désormais les médecins légistes égyptiens. Les restes humains retrouvés sur les lieux du crash sont en fait si petits que cela suggèrerait une déflagration à bord de l'appareil alors que celui-ci se trouvait en vol. Pourtant aucune trace d'explosif en tant que telle n'a pour l'instant été retrouvée sur les restes humains et ces hypothèses côté égyptien restent à prendre avec beaucoup de prudence. Par ailleurs, le directeur égyptien des Services de Navigation aérienne a affirmé que l'appareil de la compagnie Egyptair n'avait effectué aucun changement de trajectoire brutal avant de disparaître des écrans radar, contrairement à ce qu'avait précédemment indiqué les autorités grecques. Selon elles, l'avion aurait effectué deux embardées - d'abord à 90 , puis à 360 - pendant sa chute. TheNewOcean Thank you for this. Do you also have the expertise to know what kind of splash and wave effect would've been caused by #MS804?- Mopshell (Mopshell) May 24, 2016 La difficile recherche des boîtes noires, à 3 000 mètres de profondeur, se poursuit. Un patrouilleur de haute mer envoyé par la France est arrivé ce lundi dans la zone de recherches. Des messages automatiques ont signalé la présence de fumées suspectes à bord peu avant le crash.
Vidéos à la une
Le premier navire français destiné à participer aux recherches suite au crash de l'Airbus d'Egypt Air est arrivé sur place après trois jours de voyage. Il transporte à son bord 90 personnes, dont deux de la police judiciaire et des experts de la cellule "plongée humaine et interventions sous la mer". Il dispose également d'un robot capable de plonger à 1.500 m de profondeur.

Pages

Publicité