Dix personnes ont perdu la vie le 9 mars 2015 lors de la collision entre deux hélicoptères en Argentine. Certaines étaient des sportifs de très haut niveau, d’autres des membres d’une équipe de tournage ou encore des pilotes.

Le tournage a viré au drame. Lundi 9 mars au nord de l’Argentine, dans le province de la Rioja, dix personnes sont décédées dans la collision de leur hélicoptère avec un autre appareil. Personne n’a survécu au choc : deux Argentins et huit Français ont été tués. Parmi les victimes française, figuraient trois grands champions : la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine. Tous les trois participaient au tournage de la nouvelle émission de télé-réalité que TF1 devait diffuser cet été : "Dropped". Le concept : faire s’affronter deux équipe de quatre sportifs célèbres dans une épreuve de survie.

Alexis Vatsine, le boxeur maudit des JO

Tout juste âgé de 28 ans, Alexis Vatsine était surnommé le "boxeur maudit". Il avait en effet connu deux terribles désillusions aux Jeux Olympiques. "Je ne pensais pas que ça arriverait une seconde fois. Je ressens de l'injustice, un gros ras le bol", avait-il confié aux journalistes en 2012. "Après sa défaite à Londres, il avait traversé une dépression puis avait été blessé à plusieurs reprises. Alexis hésitait à relancer sa carrière", a de son côté expliqué Asloum, seul boxeur français à avoir été sacré champion du monde et champion olympique, à Sydney en 2000. Fils du vice-champion de France amateur, Alain Vatsine, le jeune homme à la "jolie gueule" avait remporté ses plus beaux succès lors des Championnats du monde militaires qu’il avait remportés à quatre reprises en 2008, 2010, 2011 et 2014.

Camille Muffat, la prodige discrète

Agée de seulement 26 ans, la jeune femme pouvait déjà se targuer d’avoir battu Laure Manaudou sur le 200 mètres 4 nages lors des championnats de France à Nancy en 2006. Elle avait alors 15 ans. A la même époque, Camille Muffat avait également remporté le record de France de cette spécialité face à la championne triplement médaillés à Athènes. Entraînée par Fabrice Pellerin à Nice, elle avait ensuite confié : "Je n'étais pas du tout prête à ça. Du fait que c'était Laure, tous les médias se sont emballés. C'était difficile d'être comparée tout le temps à elle. On la montait contre moi, j'avais trois ans de moins, je me disais qu'un jour elle allait m'insulter !".

Sa carrière a véritablement décollé en 2010 lorsqu’elle a décidé de se consacrer au crawl. Deux ans plus tard, elle remportait un triplé, magique aux JO de Londres : l’or sur le 400 mètres nage libre, l’argent sur le 200 mètres et le bronze sur le relais 4 × 200 mètres. Discrète, elle reconnaissait que sa nature pouvait "faire peur". "C'est ce qu'on me dit, ce n'est pas ce que je veux : le fait de ne pas être forcément démonstrative, être assez fermée et paraître froide quand je suis concentrée... Et d'être aussi un peu imposante. Mais j'en joue parfois aussi !", expliquait-elle.

Florence Arthaud, la "petite fiancée de l’Atlantique"

Considérée comme l’une des plus grands navigatrices du monde, Florence Arthaud avait réussi à s’imposer dans ce milieu réputé macho. Surnommée "la petite fiancée de l’Atlantique" (en référence au livre sorti en 1982), elle avait participé à la toute première Route du Rhum en 1978 et avait remporté l’édition 1990.  En 1997, elle avait remporté la Transpacifique comme équipière de Bruno Peyron et disputé la solitaire du Figaro. En octobre 2011, elle avait par miracle échappé à la mort, après être tombée de son bateau en pleine nuit au large du Cap Corse. Elle était maman d’une dénommée Marie.

L’équipe de tournage de Dropped

Parmi les huit Français, figuraient également cinq membres de l’équipe de production d’ALP (Adventure Line Productions). Selon les informations d’un site argentin La Rioja es Noticia, il s’agit de Laurent Sbasnik (réalisateur), Lucie Mei-Dalby (journaliste), Volodia Guinard (journaliste), Brice Guilbert (cadreur) et Edouard Gilles (médecin de la production). Le tournage est "évidemment" interrompu et toutes les équipes vont être rapatriées en France, a précisé la société de production.

Les deux pilotes argentins

Publicité
Les deux autres victimes de ce terrible accident sont les pilotes argentins aux commandes des deux hélicoptères dans lesquels les dix victimes étaient réparties. Toujours selon le site argentin, il s’agit de Roberto Carlos et de Juan Carlos Eduardo.

 Vidéo sur le même thème - Crash en Argentine : ce que l'on sait de l'accident