Contrairement à ce qui a été annoncé il y a quelques semaines, Boko Haram dément tout accord autour de la libération des 219 lycéennes enlevées. Elles auraient même été converties et mariées de force...

Finalement, l'Etat nigérian aurait bien parlé trop vite... Le groupe islamiste Boko Haram a diffusé une vidéo dans laquelle il affirme qu'il n'y a jamais eu d'accord de cessez-le-feu ni de libération des 219 lycéennes enlevées.

Dans la vidéo, le chef du mouvement Shekau affirme : "nous n'avons signé de cessez-le-feu avec personne [...] nous n'avons négocié avec personne [...] c'est un mensonge. [...] Nous ne négocierons pas. Quel est notre intérêt à négocier ? Allah nous a dit de ne pas le faire".

Publicité
"Nous les avons toutes mariées"Depuis 5 mois et l'enlèvement des lycéennes, c'est la première fois que Boko Haram y fait référence. Dans la vidéo, Shekau questionne : "vous ne savez pas que les plus de 200 lycéennes de Chibok ont été converties à l'Islam ? Elles ont mémorisé deux chapitres du Coran".

Il continue en riant : "nous les avons toutes mariées, elles se trouvent dans leurs foyers conjugaux".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :