Grâce à une caméra équipée d’un flash infrarouge, des scientifiques ont récemment révélé les taches invisibles à l’œil nu de la panthère noire de Malaisie. Une découverte sans précédent qui permettra de recenser chaque félin.

Non, les panthères ne sont pas uniquement noires. Des scientifiques étudiant ces félins sur la péninsule de Malacca, située au sud-est de la Malaisie, en ont récemment eu la preuve. Ces derniers ont en effet découvert que les panthères comportaient de nombreuses taches, semblables à celles du léopard mais invisibles à l’œil nu. Aussi, fixés aux quatre coins d’une forêt, ce sont des appareils photos se déclenchant au passage des animaux qui ont permis de révéler au grand jour le véritable pelage de l’animal, indique le Huffington Post.

À lire aussi - La panthère de l’Amour, meilleur espoir des espèces menacées dans le monde

Le hasard y est visiblement pour beaucoup. "C’est vraiment par accident que nous avons découvert qu’en activant un flash infrarouge pendant le jour, vous pouviez voir les taches", a ainsi confié à l’AFP William Laurance, de l’université australienne James Cook (JCU). Mieux encore, cette découverte contribue à faciliter le recensement des félins. Et pour cause : les taches étant "uniques", elles permettent de "différencier les individus".

Plus de 90% des panthères identifiées

Publicité
Et l’équipe de chercheurs en a déjà fait l’expérience puisque 94% des panthères noires observées dans le nord-est de la péninsule ont ainsi pu être identifiées. "Cela va nous permettre de suivre cette population dans le temps, ce qui est fondamental pour sa conservation", a ajouté le professeur Gopalasamy Reuben Clements de la JCU. Un élément crucial pour lutter contre les braconniers en quête de fourrure, toujours très présents en Malaisie.

Vidéo sur le même thème - Découvrez la Malaisie comme vous ne l'avez jamais vue !