Un des 298 passagers du vol de la Malaysia Airlines jeudi a publié une photo sur sa page Facebook avant d’embarquer. Il ironisait sur la disparition du vol MH370 en mars dernier.

Le comble. Un des passagers du vol MH17 –lequel a été abattu jeudi dans le ciel ukrainien- a publié peu de temps avant de monter à bord un cliché de l’appareil. En dessous de la photographie, le passager d’origine néerlandaise ironise en faisant référence au vol MH370 de la Malaysia Airlines disparu en mars dernier au large de la Thaïlande. "S’il disparaît, voilà à quoi il ressemble", avait ainsi blagué le voyageur avant de grimper dans l’avion.

• Lire aussi : Crash en Ukraine : qui étaient les passagers à bord du vol MH17 ?

Une blague prémonitoire

Publicité
Si le jeune néerlandais a voulu blaguer, il ne se doutait certainement pas que son avion allait être victime d’un crash provoqué par un missile. L’ironie est d’autant plus palpable autour de ce message que la probabilité de mourir en avion est de une chance sur 3 millions. Or, la Malaysia Airlines tient à son actif le triste record de deux catastrophes aériennes en moins d’un an. Du jamais vu pour une compagnie.

Autre message parvenu d’outre-tombe, un autre passager a publié sur son compte Instagram une vidéo prise à bord de l’appareil, peu avant le décollage.

En imagesVol MH17 : les Unes de la presse française

"Abattu", titre Aujourd'hui en France. Mais par qui ?

Le MH17, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines, s’est écrasé ce jeudi soir dans l’est de l’Ukraine. Le crash a fait 298 victimes. Selon les premières informations, l’avion aurait été touché par un missile sol-air. En revanche, on ignore encore avec certitude qui, de l’armée régulière ukrainienne ou des séparatistes, a lancé le missile.

En une, les débris de l'avion

Le crash de l’avion civil ce jeudi intervient quatre mois seulement après la disparition du MH370, un autre Boeing de la même compagnie.

La question que tout le monde se pose

L’avion était parti d’Amsterdam pour rejoindre Kuala Lumpur (Malaisie).

Les séparatistes sont fortement soupçonnés

Le Boeing MH17 s’est écrasé tout près de la frontière russe, dans une région contrôlée par les séparatistes prorusses.

L'hypothèse la plus probable...

On ne sait pas encore si le missile a été tiré par les Russes, les prorusses ou l’armée Ukrainienne.

Le crash a fait 298 victimes

Il s'agit du deuxième avion de Malaysia Airlines qui disparait en quatre mois

Séparatistes et Russes accusent Kiev. Et réciproquement

Les premières images sont terribles

Un crash qui risque de raviver les tensions

Autres diaporamas

Publicité
Publicité