International
Alors que les circonstances du crash du vol MS804 de la compagnie Egyptair restent encore floues, retour sur toutes ces affaires de disparitions d'avions toujours non élucidées.
International
Presque deux ans après la disparition du vol MH370, de nouveaux débris ont été retrouvés ces derniers jours dans l'océan Indien. Un ufologue américain affirme avoir retrouvé sa trace grâce à Google Earth.
Vidéos A la une
Le ministre malaisien des Transports, Liow Tiong, a jugé mercredi hautement probable qu'un débris découvert dans le canal du Mozambique provienne du Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines qui a disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord.
Politique
François Vadon, ancien officier de la Marine nationale, a imaginé un dispositif pour retrouver l’avion englouti de la Malaysia Airlines. La France pourrait mener cette opération.
Vidéos A la une
La justice française a affirmé jeudi, un mois après les autorités malaisiennes, que le fragment d'aile d'avion trouvé fin juillet à La Réunion provenait "avec certitude" du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu en mars 2014 avec 239 personnes.
Vidéos A la une
Après les débuts d'expertise à Toulouse du flaperon retrouvé à La Réunion, les recherches ont repris ce lundi au large de l'île. Un avion Casa a ratissé 5 000 km de mer. Au sol, des patrouilles de gendarmes ont passé le littoral au peigne fin.
Vidéos A la une
On apprend ce samedi 8 août que des débris auraient été retrouvés aux Maldives. Des analyses doivent être effectuées afin de savoir s'ils proviennent du vol MH370.
Vidéos A la une
Sur fond de dissensions avec la Malaisie, la France espère retrouver de nouveaux du vol MH370 et faire ainsi avancer l'enquête sur son énigmatique disparition il y a 17 mois. D'importants dispositifs de recherche ont été mis en oeuvre au large de la Réunion.
Vidéos A la une
Alors que la France s'apprête à lancer des recherches aériennes pour retrouver des débris du vol MH-370 de la Malaysia Airlines, celles-ci risque d'être perturbées par le mauvais temps.
Vidéos A la une
La Malaisie à annoncé jeudi avoir retrouvé de nouveaux objets qui auraient appartenu à l'avion disparu, ce que la France n'a pas confirmé. Les proches victimes se disent méfiants face à ces déclarations.
Vidéos A la une
L'une des plus grandes énigmes de l'aviation civile, en passe d'être résolue. D'après le Premier ministre malaisien, le débris d'avion retrouvé sur les côtes de la Réunion appartiendrait bien au MH370 de la Malaysia Airlines. Les autorités françaises quant à elles sont restées plus prudentes. Une cacophonie qui n'a pas soulagé les familles des 239 passagers à bord qui entament tout juste une nouvelle phase de deuil.
Vidéos A la une
Les proches des disparus se méfient des déclarations du Premier ministre malaysien. Ghyslain Wattrelos, père de famille qui a perdu sa femme et deux de ses trois enfants dans ce vol, reste très suspect. "J'attends que le juge français le confirme à 100%" a-t-il déclaré au micro de TF1.
Vidéos A la une
Le Premier ministre malaisien l'a annoncé mercredi soir, le fragment d'aile retrouvé sur une plage de l'île de la Réunion provient bien du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Cette révélation est accueillie avec beaucoup de suspicion par les proches des victimes. Pour les familles chinoises, ce sont des mensonges.
Vidéos A la une
Le Premier ministre malaysien a annoncé jeudi que de nouveaux morceaux du vol MH370 avaient été retrouvés à La Réunion. Il s'agirait de sièges et de vitres du Boeing 777. "Depuis le début je vous dis qu'il y a à peu près 50% de l'avion qui flotte. S'il a été pulvérisé soit à l'impact, soit en vol, il y a plein de morceaux qui vont flotter, qui sont déjà arrivés certainement depuis des semaines mais personne n'y avait prêté attention", a expliqué Jean Serrat, consultant en aéronautique BFMTV.
International
L’origine du débris retrouvé à La Réunion a été confirmée mercredi soir : le morceau d’aile appartenait bien au Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui a disparu en 2014. Et alors que les recherches se poursuivent pour tente de retrouver la carcasse de l’appareil, plusieurs scenarios s’offrent aux enquêteurs.
Vidéos A la une
Le procureur adjoint a parlé, mercredi, de "forte présomption" sur l'origine du débris retrouvé à La Réunion qui proviendrait du Boeing 777 disparu en mars 2014. Le Premier ministre malaysien avait, lui, affirmé que le flaperon retrouvé appartenait au vol MH370. Pour Jean Serrat, consultant en aéronautique BFMTV, le procureur adjoint "a toujours un doute car visiblement ils n'ont pas trouvé le numéro de série, bien que personne n'ait aucun doute sur l'origine de la pièce".
Vidéos A la une
Le 8 mars 2014, le MH370 de la Malaysia Airlines, qui assurait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, disparaissait dans des circonstances mystérieuses avec à son bord 239 passagers de 14 nationalités différentes. Aujourd'hui le débris retrouvé sur la plage réunionnaise a parlé. Pour les familles des victimes, c'est une étape importante dans leur deuil. Mais elles attendent toujours de connaitre la vérité sur ce qu'il s'est passé.
Vidéos A la une
En conférence de presse, le procureur adjoint de Paris, a annoncé de "fortes présomptions" quant à l'appartenance du débris retrouvé au vol MH370. Selon l'ancien commandant de bord, Alain Bury, "cette prudence relative provient du numéro de série".
Vidéos A la une
Les autorités malaisiennes et françaises ont annoncé ce mercredi soir que le débris retrouvé à La Réunion appartient bien au vol MH 370 de la Malaysia Airlines. Selon notre envoyé spécial, Axel Cariou, "du côté des recherches, aucun changement fondamental n'est à attendre". La zone de 120.000 m au large de l'Australie va continuer à être ratissée.
Vidéos A la une
Problème technique, incendie, détournement... L'enquête sur la disparition mystérieuse du vol MH370 de la Malaysia Airlines aura duré près d'un an et demi, sans succès. Retour sur une affaire qui a suscité l'émoi dans le monde entier.
Vidéos A la une
L'analyse du débris d'avion retrouvé la semaine dernière sur une plage de La Réunion a commencé ce mercredi à Toulouse. Grâce au numéro de série, au type de matériau, à la peinture et aux inscriptions, les experts ont pu établir que la pièce appartenait bien au vol MH370 de la Malaysia Airlines.
Vidéos A la une
Le Premier ministre malaisien a annoncé ce mercredi soir que le débris retrouvé à La Réunion appartient bien au vol MH370 disparu le 8 mars 2014. "L'équipe internationale a conclu que le débris retrouvé appartient en effet au vol MH 370", a-t-il déclaré.
Vidéos A la une
Des experts en aéronautique analysent ce mercredi à Toulouse le fragment de Boeing 777 retrouvé à la Réunion. Selon les premiers éléments d'analyse, il s'agirait bien d'un morceau de l'appareil de la Malaysia Airlines, disparu en mars 2014. A Balma, Axel Cariou fait le point sur l'état des recherches.
Vidéos A la une
Des dizaines de coquillages ont été retrouvés sur le débris découvert à La Réunion et pourraient aider les experts à déterminer s'il s'agit d'une aile du Boeing 777 du vol MH370, disparu en mars 2014. "Nous allons avoir des océanographes qui vont venir étudier la série de coquillages qui sont sur ce flaperon pour les dater, pour savoir de quel type de mer ils peuvent venir ", a expliqué Jean Serrat, ancien commandant de bord.
Vidéos A la une
Les enquêteurs de Toulouse disposent de nombreux indices afin de déterminer si le débris retrouvé à La Réunion appartient bien au vol MH370, disparu en mars 2014: numéros de série, plans demandés au constructeur ou encore matériaux utilisés. "On va réaliser des analyses chimiques sur la peinture, qui peut être totalement unique à la compagnie Malaysia Airlines et évidemment, cela permettrait très rapidement de confirmer que c'est une pièce du MH370", explique Xavier Tytelman, spécialiste de la sécurité aérienne.
Vidéos A la une
Les experts se réunissent ce mercredi pour l'analyse du débris retrouvé à La Réunion. Selon notre envoyée spéciale, Marlène Seguin, "les rôles ont été distribués par le parquet de Paris".
Vidéos A la une
Les habitants de La Réunion se sont lancés à la poursuite des débris du vol MH370, après la découverte, il y a quelques jours, d'un fragment d'aile susceptible de provenir du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu. "Il y a pas mal de bateaux coréens et chinois qui vont jusqu'à l'Île Maurice, alors il faudrait vérifier", a expliqué une habitante de l'île.
Vidéos A la une
A La Réunion, la chasse au trésor pour mettre la main sur des restes du MH370 est lancée, mais quatre jours après la découverte d'un fragment d'aile susceptible de provenir du Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu, aucune pièce d'intérêt n'a été charriée par la mer.
Vidéos A la une
Sur l'île de La Réunion, les découvertes se multiplient. En l'espace de quelques jours, un fragment d'aile d'avion mais aussi des débris métalliques ont été découverts flottant à la surface de l'eau. Les précisions de notre envoyée spéciale, Anne-Laure Cros.
Vidéos A la une
Après un premier fragment d'aile d'avion retrouvé en milieu de semaine, des promeneurs en bord de mer ont retrouvé dimanche matin des morceaux de métal portant des inscriptions asiatiques. Emportés par les gendarmes, ils vont pouvoir être expertisés. Mais, pour le moment, rien n'indique que ces débris proviennent bien d'un avion.

Pages

Publicité