En épluchant les pommes de terre d'un sac acheté au supermarché, une femme d'Échirolles s'est rendue compte que l'une d'entre elles résistait un peu trop à son économe... avant de se rendre compte de ce qu'elle avait entre les mains.

Un couple d'Échirolles, dans l'Isère, a acheté la semaine dernière un sac de pommes de terre au Carrefour Market de Claix, près de Grenoble. Jusque là, rien de bien étrange. Pourtant, lorsqu'Isabelle a commencé à éplucher les tubercules, elle en a pioché une étrangement lourde.

"Ça doit être un gros caillou", a-t-elle alors songé en examinant l'insolite objet, comme elle en a fait part à France Bleu Isère. Elle a ajouté qu'elle l'a "tap(é) sur la table", ce qui a achevé de la convaincre. Son mari, que la forme de l'intrus intriguait, l'a alors "passé sous l'eau" pour découvrir... Une grenade de la Première Guerre mondiale !

À lire aussi – Nantes : vous ne devinerez jamais ce qu'un habitant a trouvé dans sa cave…

Un cultivateur de grenades à Calais ?

Une fois passée la première frayeur, Isabelle et son mari ont décidé de la déposer "au fond du jardin" en attendant qu’on aille la chercher. Selon France Bleu Isère, le supermarché où a été acheté le sac de patates, qui provenaient de Calais, a ouvert une enquête.

Publicité
En août dernier, deux propriétaires d’un restaurant de la Sarthe avaient eux aussi trouvé une grenade dans un sac de pommes de terre. Celle-ci datait de la Seconde Guerre mondiale, a précisé Le Maine Libre. Ils ont dû patienter 10 jours avant qu’un démineur ne les en débarrasse.

Vidéo sur le même thème – Suède : règlement de compte à la grenade, un enfant tué

Publicité