Le budget 2013  a été voté. Le gouvernement annonce un « effort inédit » de 36,9 milliards d’euros. Un plan de rigueur « historique » a donc été adopté en conseil des ministres vendredi 28 septembre, prévoyant 20 milliards d’euros de nouveaux prélèvements que se diviseront les ménages et les entreprises, auxquels il faut ajouter les 4,4 milliards votés cet été. 10 milliards d’économies pour les dépenses de l’Etat, et 2,5 pour l’assurance maladie. Planet.fr fait le point sur les nouvelles hausses d’impôts que ce plan engendrera pour vous. 

L’impôt sur le revenu des ménages modestes : ce qui change 

Sous Nicolas Sarkozy, le barème de l’impôt sur le revenu avait été gelé, et ne prenait donc plus en compte l’inflation. Cette décision impliquait, pour les familles modestes, le risque de changer de tranche ou de devenir imposable. A présent, si le gel reste, une décote à 480 euros est prévue afin que les deux premières tranches ne soient pas pénalisées. 

Publicité