Barbecue, jardinières, véranda... Si vous pouvez vous installer sur votre balcon ou terrasse de votre appartement pour profiter du ciel dégagé et du soleil, vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez. Quels sont vos droits et vos obligations ? Revue de détails. 

1 - Installer des plantes sur son balcon ou sa terrasse

Vos droits : sauf restrictions contraires définies par le règlement de la copropriété, vous avez le droit à votre petit coin d'espace vert. Vous pouvez ainsi tout à fait installer des pots ou des jardinières sur votre balcon ou terrasse.

Seule contrainte : ils doivent être fixés à l'intérieur de la rambarde ou du garde-corps, car si un de vos pots venait à chuter sur la voie publique, vous seriez responsable des dégâts occasionnés, qu'ils soient humains ou matériels. Vous êtes également responsables des dégâts dues à l'écoulement d'eau sur les façades*.

Un conseil : avant de vous lancer dans un projet d'aménagement de votre balcon ou de votre terrasse, consultez le règlement de copropriété. Ce document peut prévoir une réglementation spécifique en termes de plantation.

Publicité
Et aussi : pensez à tailler chaque année vos plantations pour éviter qu'elle ne devienne une nuisance pour vos voisins, et ne prévoyez pas de mobilier trop lourds sur votre balcon. Celui-ci ne pouvant supporter plus de 350kg/m² en moyenne.

* Isolez les pots du sol (pots à roulette, soucoupes ou sur caillebotis) pour éviter les infiltrations d'eau.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité