La présidente de la commission culture du Sénat, Catherine Morin-Dessailly, lance un avertissement au gouvernement sur les risques d’écran noir pour 6 millions de foyers en avril 2016. Explications.  

Bientôt plus de télévision pour des millions de Français ? Dans une lettre adressée au Premier ministre, dont a eu connaissance Le Figaro mercredi, la présidente de la commission culture du Sénat, Catherine Morin-Dessailly, appelle le gouvernement à mettre en garde les Français sur les risques d'écran noir pour les téléviseurs.

A partir d’avril 2016, l’ensemble des chaînes diffusées via la TNT sur les télévisions en France devront en effet utiliser la norme MPEG-4, compatible avec la haute définition (HD). On estime à 6 millions le nombre de foyers qui ne seraient pas équipés et qui verraient alors leur écran devenir noir. 

Une campagne d’information ?

Pour ne pas que ces foyers se fassent surprendre par le problème au dernier moment, la sénatrice appelle le gouvernement à lancer une campagne d’information pour alerter l’ensemble des Français de cette menace.  

A lire :Voici l’astuce pour savoir si votre télévision sera obsolète à partir du 5 avril 2016  

Publicité
Les personnes concernées par le problème devront, soit changer de téléviseur, soit acheter un décodeur utilisant la norme MPEG-4, pour quelques dizaines d’euros. Ceux qui sont équipés d’une antenne satellite ou d’une box ne risquent rien.

En vidéo sur le même thème : 10 jours sans écran, cap ou pas cap ? 

mots-clés : Télévision
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet