Un document de travail du Medef révélé mercredi par Le Figaro préconise, entre autres, une décote progressive des pensions pour les retraites complémentaires. Voici les mesures proposées. 

C’est ce qu’on appelle des propositions chocs. Le Medef a travaillé sur le dossier de la réforme des retraites complémentaires et propose de nombreuses mesures pour économiser près de 7,1 milliards d’euros d’ici 2020, selon un document du syndicat des patrons révélé mercredi par Le Figaro.

Décote progressive des pensions. Parmi les mesures les plus fortes, le syndicat préconise notamment une décote progressive des pensions. "En clair, un cotisant qui partirait à la retraite dès 62 ans pourrait voir sa pension complémentaire sabrée de 20 %, 30 % ou 40 % la première année", précise Le Figaro. Une mesure qui vise à décourager les salariés et les cadres à partir en retraite à l’âge de 62 ans. "Plus l'assuré partirait tard, moins cette décote serait élevée, jusqu'à disparaître à 67 ans, l'âge de départ à taux plein", explique le quotidien.

Gel des pensions. Un gel des pensions complémentaires pour les trois prochaines années a lui aussi été avancé. Ce qui permettrait de faire environ 4 milliards d'euros d’économies en 2020.

Hausse du prix d’achat des points de retraite. Le Medef propose également de hausser le prix d’achat des points de retraite par les cotisants. Une mesure qui rapporterait 200 millions d’euros d’ici 2020 et qui pourrait même atteindre jusqu’à 4,6 milliards en 2040.

Publicité
Modification des règles de réversion. Pour finir, le syndicat des patrons envisage une modification des règles de réversion. Si une veuve (ou un veuf) touche actuellement 60 % de la pension complémentaire du défunt, cela serait alors amené à changer. Deux solutions seraient en effet possibles : assurer en cas de décès une réversion à son conjoint identique à celle d’aujourd’hui, avec toutefois une baisse de pensions, ou alors conserver une pension pleine en acceptant que le conjoint ne touche qu’une réversion comprise entre 1/3 et la moitié de la pension de la personne défunte.

En vidéo sur le même thème – Retraites complémentaires : enfin la mensualisation