Une surveillante a été licenciée de son collège pour avoir joué le rôle d'une femme mature et sexy dans un clip de rap. La vidéo (toujours en ligne) avait largement tourné sur internet avant que l'établissement n'y découvre son employée…

Véronique Bonazzola, assistante d’éducation au collège catholique Notre-Dame-de-la-Tramontane, situé à Juan-les-Pins, vient d'être licenciée pour "faute grave".

Comédienne à ses heures perdues, la surveillante avait interprété le rôle d'une "cougar" (une femme mature et aguicheuse) dans le clip "fontaine de jouvence" du rappeur Novia. La direction de l'établissement a affirmé à Nice Matin que "cette vidéo [était] incompatible avec la raison morale de l’établissement".

Mise en ligne début février, la chanson, aux paroles explicites, a rapidement buzzé sur internet  jusque dans les rangs des collégiens ayant reconnu leur surveillante.

Publicité
Véronique Bonazzola a reçu sa lettre de licenciement et a affirmé son intention de porter l’affaire devant les prud’hommes. Celle qui, selon son avocat voulait ainsi "parler du phénomène de société des femmes cougars en le tournant en dérision", souhaitait aussi, de cette manière, "assumer [sa] féminité, être belle, montrer qu’à 50 ans, on n’est pas foutue "…

Hier, elle indiquait ne pas comprendre la décision de l’établissement qui l’employait depuis vingt ans. Une audience de concertation doit avoir lieu "dans les semaines à venir".

Regarder le clip :

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité