Selon des scientifiques américains de l'Université du Texas, un alignement particulier de la Lune, la Terre et le Soleil pourrait être à l'origine des nombreux icebergs rencontrés par le Titanic, jusqu'au moment fatal. Les explications avec Planet.fr.

Près de 100 ans après le naufrage du Titanic le 14 avril 1912, des scientifiques de l'Université du Texas émettent l'hypothèse de l'implication de la Lune dans le drame. On accusait déjà son absence d'être à l'origine de la mauvaise visibilité et du choc avec l'iceberg, on accuse aujourd'hui ses manifestations astronomiques.

En effet, quelques mois avant la catastrophe, le 4 janvier 1912, la Terre aurait été entourée par le Soleil et la Lune formant un alignement bien spécial, entraînant une marée particulièrement forte. Cette marée inhabituellement importante aurait pu relancer sur les eaux des icebergs normalement bloqués au large du Canada.

Un scénario scientifiquement plausibleLes icebergs seraient alors tranquillement redescendus dans l'Atlantique, ce qui justifierait les nombreux témoignages attestant de multiples icebergs sur le trajet du navire.

Donal Olson, l'un des auteurs de l'article qui paraîtra dans le magazine Sky&Telescope d'avril, explique cependant que "nous ne prétendons pas savoir où était exactement, en janvier 1912, l'iceberg qui a fait sombrer le bateau - personne ne peut le savoir - mais ce scénario est plausible sur le plan scientifique".

Une théorie mise en douteMais cette théorie n'a pas que des adeptes. En effet, John Vidale, sismologue de l'Université de Washington, regrette qu'aucune donnée chiffrée ne vienne prouver ces affirmations. De son côté, John Bellini, géophysicien à l'Institut national de géologie américain, ne croit pas que les variations de gravitation entraînées par cette position de la Lune aient pu avoir d'aussi graves conséquences.

Publicité
En effet, même s'il reconnait que la théorie du chaos implique qu'un battement d'aile de papillon à New York crée une tempête à Tokyo, il précise tout de même, et heureusement, que ce n'est pas ce qui se passe en général.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :