Un homme souhaite faire signer un contrat à sa future femme, l'engageant à faire l'amour au moins deux fois par semaine. Pour le meilleur et pour le pire.

"Je suis avec mon partenaire depuis deux ans et nous parlons maintenant de nous marier. Mais il me dit que cela nécessite d'établir un pacte définissant la fréquence de nos rapports sexuels". Voici ce qu'une lectrice a écrit au Daily mail, pour faire part de l'étrange situation à laquelle elle se retrouve confrontée…

Une situation due aux mauvaises expériences amoureuses de son futur mari : "Ses dernières relations se sont terminées parce que les femmes avaient perdu tout intérêt pour le sexe", explique-t-elle. "Il veut donc qu'on s'engage à faire l'amour au moins deux fois par semaine, avec une exception si l'un de nous est malade ou absent".

Publicité
Réponse du conseiller sollicité par écrit : "Votre partenaire est obsédé par votre corps, pas par vos finances. Mais j'en conviens : un calendrier des relations sexuelles n'a rien de romantique. Il est effectivement intimidant de se dire qu'il faudra faire l'amour deux fois par semaine, quoi qu'il arrive, même si vous vous sentez déprimée, si vous êtes ménopausée, enceinte ou épuisée"… De quoi réfléchir avant de lui dire "Oui !".
© Raphael Goetter / Everystockphoto.com

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :