Alors que le seuil symbolique des 3 millions de chômeurs a été franchi cet été, Pôle Emploi doit subir des mutations d'ici 2015 pour mieux s'adapter à la situation. Voici lesquelles.

4000 conseillers supplémentaires Chaque conseiller suit actuellement 161 demandeurs d'emploi (en moyenne). Le recrutement de 2000 salariés supplémentaires en CDI, d'ici la fin de l'année, viendra réduire cet écart.  D'autant que 2000 autres salariés, salariés affectés aux fonctions support, doivent être redéployés dans les agences. Ce qui au final, doublerait presque le nombre de postes dédiés à l'accompagnement des chômeurs, en plus des 6 700 actuels, pour parvenir à 70 conseillers par candidats à l'emploi.

Inscription accélérée D'ici 2014, Pôle emploi souhaite réduire ses délais d'inscription. 10 jours devraient suffire à être inscrit après le premier contact. Ce qui permettra de se faire indemniser plus rapidement. Pour gagner du temps, des outils d'auto-évaluation en ligne permettront notamment aux demandeurs d'emploi de préparer leur rendez-vous.

Un meilleur accueil Mieux informer les demandeurs d'emploi pendant l'attente, instaurer de meilleures signalétiques en salle et de nouvelles bornes tactiles, entouré de salariés formés à l'accueil des individus… La plupart des agences devraient être ainsi améliorée d'ici 2014, pour atteindre un taux de satisfaction minimum de 60% des demandeurs d'emploi.

Des entretiens plus réguliersPôle Emploi veut renforcer l'accompagnement individuel pour les chômeurs longue durée avec des entretiens hebdomadaires mieux adaptés aux réalités du marché par rapport à leur formation et leurs compétences.  Les personnes moins démunis dans leur recherche d'emploi pourront se contenter d'entretiens à distances via internet.

Séparation du contrôle et du suiviJusqu'à présent, le conseiller s'occuper à la fois de contrôler et d'accompagner les demandeurs d'emploi dans leurs recherches.  Désormais les tâches vont être séparées, avec des examinateurs à la fonction dédiée.

Un système d'indemnisation simplifiéLa plupart des démarches du système d'indemnisation se feront en ligne. Les chômeurs pourront suivre le calcul de leur indemnisation depuis leur espace personnel, en bénéficiant d'un simulateur pour calculer leurs indemnités…

Publicité
Un site plus ouvertAvec plus de 13 millions de visiteurs uniques par mois, pole-emploi.fr est le premier  site français de recherche d'emploi. Pour accroitre els offres,  des partenariats devraient être signés  avec d'autres sites et poleemploi.fr devrait être plus actif sur les réseaux sociaux, sans oublier le développement des applications mobiles (pour Smartphones et tablettes) et une meilleure interactivité entre agence et utilisateurs.

Sources : Capital.fr, Reuters, Ministère du travail, Pole Emploi

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :