Selon le site de RTL.fr, 30% des sites internets seraient des faux sites, et donc illégaux... Même design, même couleurs... Il est pourtant facile de se tromper et de tomber dans le panneau d'escrocs souvent basés à l'étranger...

On connait déjà les sites de e-commerce peu fiables ou le vol de données personnelles sur internet... Mais RTL.fr alerte ce lundi sur une nouvelle arnaque, les faux noms de site... Ils ont le même design, les mêmes couleurs, une adresse internet cohérente, mais ils sont bidons... 

Le site prend l'exemple d'un internaute piégé par un faux site copiant RueduCommerce.com, avec une adresse internet un tout petit peu différente : RDCommerce.com. L'internaute n'y a vu que du feu, pensant que c'était le même site. "Les couleurs étaient identiques, tout comme le logo", précise-t-il.

Ce n'est pas parce qu'un site est écrit en français qu'il est FrançaisMais cet internaute n'a jamais reçu le produit qu'il avait commandé, et les recours sont difficiles pour se faire rembourser. Entre le moment où la victime se rend compte de l'arnaque, et toutes les démarches qui suivent, il peut se passer un an avant que l'affaire se retrouve devant un tribunal, à condition bien sûr que l'on ait retrouvé les auteurs de l'arnaque, bien souvent installés à l'étranger.

Publicité
Joël Guillon, président du site Lesarnaques.com, a précisé à RTL que "ce n'est pas parce que vous avez un site web où tout est écrit en français que forcément il est basé en France. Il faut regarder les conditions générales. Si vous n'avez pas d'adresses ou d'informations sur le site, il ne faut pas faire d'achats". Vous pouvez également essayer de les appeler pour tester leur fiabilité. Si personne ne vous répond, ne vous posez pas plus de question, et abandonnez ce site. Vérifiez également toujours la présence du petit "s", attestant un site sécurisé, dans la barre d'adresse de la page (https) avant de procéder à tout paiement en ligne.

 

En vidéo sur le même thème : Gare aux arnaques des petites annonces sur Internet !