A peine les résultats du premier tour des départementales annoncés, Patrick Balkany aurait engagé des négociations discrètes avec un candidat FN pour obtenir un report des voix en faveur du binôme UMP.

Peu après les résultats du premier tour des élections départementales, Patrick Balkany aurait reçu Geoffroy Rondepierre, candidat FN au premier tour. Selon Le Canard Enchaîné de ce mercredi, le maire de Levallois-Perret aurait demandé de l'aide au Front national pour que la liste UMP, qu'il soutient, accède à une victoire certaine face au binôme divers-droite, dimanche prochain. La mystérieuse rencontre est démentie par les protagonistes.

A lire aussi -Départementales : les grandes surprises du premier tour

Une rencontre clandestine ?

Selon Le Canard Enchaîné, à peine les résultats de l'élection départementale dans le canton de Levallois-Perret dévoilés, Patrick Balkany a invité Geoffroy Rondepierre dans l'établissement municipal. Ainsi, le dimanche soir, les deux hommes auraient discuté du second tour mais surtout, le maire aurait tenté d'obtenir le soutien du parti frontiste. Pas pour lui, mais pour le binôme UMP emmené par Sylvie Ramond, que Patrick Balkany appuie. Si l'information est depuis formellement niée par le FN et l'UMP, elle a été relayée dimanche soir par plusieurs internautes, relève Le Scan. Parmi eux, un militant proche d'Arnaud de Courson, le candidat Divers-droite qu'affrontera l'UMP au second tour, s'est interrogé sur cette visite.

Une bataille à droite

Publicité
A Levallois-Perret, le second tour de ces élections consiste en l'affrontement de deux binômes de droite. Le premier, UMP, composé de Sylvie Ramond, l'adjointe de Patrick Balkany qui la soutient évidemment, a fait un score de 37,5% au premier tour. Le second, Divers-droite, emmené par Arnaud de Courson, a comptabilisé 30,71% des votes. Un écart relatif qui ne permet pas encore de garantir la victoire de quiconque. Pour ce faire, les deux partis peuvent toujours puiser dans les voix frontistes (11,65%) et socialistes (20%). Un choix a priori opéré par Patrick Balkany. Le candidat Divers-droite estime quant à lui qu'il s'agira, dimanche, de se placer pour ou contre Patrick Balkany. Il a d'ailleurs déclaré au Scan : "Je crois que la gauche va appeler à faire barrage". S'il permettrait sans doute la victoire du clan de Courson, l'appel à faire barrage au maire de Levallois-Perret n'a pas été confirmé par le binôme socialiste. Celui-ci appelle plutôt à voter blanc.

Vidéo sur le même thème - Levée de l'immunité parlementaire de Patrick Balkany soupçonné d'évasion fiscale