Vous avez de plus en plus de mal à boucler vos fins de mois avec l'ensemble des crédits que vous avez contracté. Le rachat de crédit peut-être une solution. Mais ne vous précipitez pas, car il ne s'agit pas d'une solution miracle, et cela peut vous coûter cher. Découvrez ses avantages et inconvénients avant de vous engager. 

1 – Le principe

C'est quoi : le rachat de crédit est un regroupement de crédits en un seul prêt, avec un taux d'intérêt plus faible.

 

Le principal avantage : faire baisser le montant des mensualités jusqu'à 50 à 60 % pour un seul crédit qui va s'étaler sur un temps plus long. Cela permet souvent de régler une situation d'endettement excessif (le taux d'endettement maximum habituel en France pour un emprunteur est de 33% de ses revenus. Ce taux n'est cependant pas toujours respecté et de plus en plus de ménages se retrouvent endettés à plus de 50%) en lissant les remboursements, d'augmenter son pouvoir d'achat à court terme, et de simplifier la gestion de ses emprunts en n'ayant plus qu'un seul créancier.

 

Pour quels crédits : plusieurs types de rachat de crédit existent. Il est possible de regrouper des crédits à la consommation (revolving, réserves d'argent...), des crédits immobilier (vérifiez cependant qu'il n'y a pas de pénalités au moment de solder votre crédit immobilier), voiture, travaux, prêt étudiant... Cela concerne aussi les découverts bancaires et les arriérés d'impôt.

 

Publicité
Pour qui : toute personne majeure peut y recourir, que vous soyez un particulier ou dans le cadre d'une activité professionnelle. Seule exception : si vous êtes fiché(e) (au titre d’un incident de paiement ou d’un incident de remboursement, ou encore à la suite du dépôt d’un dossier de surendettement) à la Banque de France, votre dossier de demande de rachat de crédit peut être rejeté.