C’est une véritable question qui se pose, le gestionnaire des lignes à hautes tensions françaises RTE ayant expliqué que la fourniture d’électricité pourrait être compliquée pendant la saison hivernale 2016-2017.  

Des mesures exceptionnelles pourront être prises. Le gestionnaire des lignes à hautes tensions françaises a prévenu mardi que la fourniture d’électricité pourrait être compliquée pendant cet hiver 2016-2017, rapporte Le Figaro.

En cause ? L’arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires en France. "Avec l'équivalent de 9 réacteurs nucléaires indisponibles en moyenne sur l'hiver, c'est le niveau de disponibilité le plus faible depuis 10 ans", explique Réseau de transport d’électricité (RTE), cité par l’AFP.

A lire sur le même sujet - Réacteurs nucléaires à l’arrêt : vers une pénurie d’électricité cet hiver ?

Baisser les chauffages d’un ou deux degrés

Les problèmes ne s’arrêtent pas là puisque normalement, EDF prévoit de faire appel à ses centrales de fioul ou charbon pour remédier aux pics de consommation. Mais cela sera là aussi plus difficile cette année. "La marge de manœuvre est plus limitée que les années précédentes : plusieurs unités ont été fermées ou mises sous cocon. Pas de chance non plus du côté des barrages hydroélectriques, ils se trouvaient à la fin d’octobre à leur plus bas niveau décennal pour la saison", précise Le Monde.

Publicité
En cas d’hiver trop rigoureux, des mesures pourraient ainsi être prises. Parmi elles, la mise en place de l’interruption le matin et le soir de 21 sites très consommateurs de courant, selon Le Figaro. La tension sur le réseau pourrait également être abaissée. Les Français pourraient quant à eux être appelés à baisser leurs chauffages d’un ou deux degrés et à utiliser les lave-linge ou lave-vaisselle à des heures creuses. 
Publicité