Le patron américain de Hedge Fund Hermitage Capital, Bill Browder, affirme dans une interview accordée dimanche à CNN que le président russe serait l’homme le plus riche du monde, grâce à de l’argent qu’il aurait "volé" à l’Etat depuis le début de son mandat. 

Interrogé dimanche par CNN, le dirigeant américain de Hedge Fund Hermitage Capital, Bill Browder, a fait part de sa conviction que le président Russe posséderait une fortune estimée à environ 175 milliards d’euros (200 milliards de dollars).

Une somme qui propulserait alors très largement Vladimir Poutine en tête des hommes les plus riches du monde, bien loin devant le cofondateur de Microsoft, Bill Gates, actuellement à la première place du classement avec son patrimoine de 76 milliards de dollars.

Immobilier, comptes suisses, actions... 

Le hic, parce qu’il y en a un, est que l’argent amassé par le chef de l’Etat russe ne serait pas tout à fait légal. Après 14 ans au pouvoir en Russie, Vladimir Poutine aurait récolté une part de l’argent gagné par le pays ainsi que "l’argent qui n’a pas été dépensé dans les écoles, les routes ou les hôpitaux", a expliqué à CNN Bill Browder, repris par Les Echos.

Publicité
Selon l’homme d’affaires, cet argent aurait ainsi été placé dans l’immobilier, sur des comptes suisses, dans des actions ainsi que dans des fonds gérés par le président russe et son entourage. Les huit à 10 années du début de son "règne sur la Russie" ont été consacrées à "voler autant d’argent qu’il le pouvait", a ajouté Bill Browder. 

En vidéo sur le même thème : L’heure du bilan pour Vladimir Poutine