Une enquête sur l’absentéisme pour raison de santé, révélée par Le Figaro, montre que les plus absents ne sont pas ceux que l’on croit.  

Le Figaro a révélé jeudi les chiffres d’une enquête sur l’"Absentéisme pour raison de santé en 2012". Une étude qui permet de démonter quelques clichés : non, ce ne sont pas les enseignants les plus souvent absents.

La palme revient au contraire aux agents du ministère de la Justice, avec en moyenne 8,7 journées de congés de maladie ordinaire (CMO) sur une année. Viennent ensuite en seconde et troisième places les services du ministère du Travail, avec 8,5 jours, et du ministère de l’Economie et des Finances, avec 8,2 jours.

6,6 journées pour les profs

Les enseignants, eux, sont finalement loin derrière, avec 6,6 journées d’absence. "Il existerait donc une nette différence entre la réalité des absences pour cause de maladie au sein de l’Education nationale et la perception qu’en ont les observateurs, au premier rang desquels on trouve les parents d’élèves", explique 20minutes.fr.

A lire aussi - Hauts fonctionnaires "payés à ne rien faire" : enquête sur les rentiers d’Etat  

Publicité
Ils sont en effet très attentifs aux absences des professeurs, ce qui se voit plus particulièrement lorsqu'ils ne sont pas remplacés. Ainsi, 15% des absences dans les écoles primaires ne sont pas réglées. Et ce chiffre atteint même 62%, lorsqu’il s’agit d’arrêt de courte durée, dans les collèges et lycées.

A retenir par ailleurs que ce sont les personnels du ministère des Affaires étrangères qui sont les plus présents. 

En vidéo sur le même thème - Temps de travail : quelle réalité dans la fonction publique territoriale ? 

Publicité