Le président du Parti de Gauche a fait une sortie médiatique des plus remarquée sur France 2 dimanche. Les caméras de l’émission 13h15, Le Dimanche l’ont filmé lors de sa visite au salon aéronautique du Bourget. C’est tout naturellement que Jean-Luc Mélenchon déclare : "je voyage en classe affaires. J'ai passé l'âge d'aller me faire briser le dos à la classe économique".

Jean-Luc Mélenchon a fait une sortie des plus hasardeuses. Filmé par les caméras de France 2, le leader du Front de Gauche a naturellement déclaré qu’il "voyage en classe affaires". En train de tester un siège ultra-confort devant les caméras, il ajoute ensuite : "j'ai passé l'âge d'aller me faire briser le dos à la classe économique".

La classe affaires, un paradoxe ?L’homme politique, connu pour ses virulentes sorties contre les riches et la finance, continue son cheminement concernant le transport aérien et son choix pour cette classe confort. "Ils vous mettent comme des sardines là-dedans. C'est une honte. Le transport aérien, les trois quarts du temps, est extrêmement désagréable", a-t-il ainsi affirmé.

Le réseau social Twitter s’est rapidement approprié cette déclaration pour mieux se moquer de l’homme politique. Le hashtag  #CommeMelenchon est rapidement relayé par les internautes qui mettent en lumière le paradoxe qui oppose cette sortie étonnante de Jean-Luc Mélenchon et sa posture politique qui se veut proche du peuple. Certains des Twittos évoquent même la célèbre phrase de Jacques Séguéla : "si à 50 ans on a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie".

Publicité
Parmi les tweets sur le sujet figurent quelques perles : "Quand je vais à Cannes, c'est pour aller sur le plateau du Grand Journal, j'ai passé l'âge d'aller au camping", "Je ne pense qu'à moi, j'ai passé l'âge de m'occuper des gueux", ou encore "Je paie qu'en billets de 500, j'ai passé l'âge de me trimballer avec un porte-monnaie rempli de ferrailles". La planète Twitter commence bien sa semaine avec également l’interview de la député socialiste Karine Berger qui a agité les internautes.
Publicité