160 000 coordonnées bancaires au Luxembourg de personnes soupçonnées de fraude fiscale, dont 42 540 concerneraient la France, ont été transmises à des pays européens.  

Un nouveau scandale ? L’Etat régional allemand de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a annoncé vendredi avoir transmis à 19 pays européens trois fichiers contenant quelque 160 000 coordonnées bancaires au Luxembourg de personnes soupçonnées de fraude fiscale, rapporte l'AFP

"La justice fiscale ne doit pas s’arrêter à la frontière (…) Nous saisissons chaque opportunité de collaborer avec les autorités fiscales de nos voisins européens", a déclaré le ministre régional des Finances Norbert Walter-Borjans, dans un communiqué. 

Une grande banque européenne visée 

Dans le détail, 50 000 de ces coordonnées concernent l’Allemagne, 49 022 concernent la Belgique et 42 540 la France. Ces données proviennent d’un disque dur envoyé anonymement à l’autorité fiscale régionale, selon le ministère régional des Finances. 

Publicité
Les révélations ne s'arrêtent pas là puisque la région allemande a également indiqué disposer d’un fichier contenant des documents internes d’une "grande banque européenne", précise l'agence de presse. Ceux-ci pourraient donner aux autorités fiscales européennes des "indices sur une possible complicité de fraude fiscale", indique le communiqué. Aucune information sur la banque concernée n'a toutefois été apportée pour le moment.  
Publicité