Les hauts fonctionnaires sont-ils tous nécessaires ? Pas si sûr... Selon une enquête du magazine Challenges, beaucoup d'entre eux seraient payés à ne rien faire, ou quasiment. Et tout ça, sur le dos des contribuables ! Les détails avec Planet.fr.

Publicité

Le magazine Challenges s'est penché sur les missions des hauts fonctionnaires d'Etat, et le résultat n'est pas reluisant. Des centaines d'entre eux seraient actuellement payés à ne pas faire grand chose... voire rien du tout.

En effet, le magazine souligne que les différentes inspections (des finances, des affaires sociales, de l'éducation nationale, de l'administration...), la Cour des Comptes et les Conseil d'Etat servent surtout à recaser les proches des personnalités politiques.

Des recrues à vie
En effet, grâce au système appelé "tour extérieur", les présidents de la République et les Premiers ministres français peuvent nommer à vie qui ils souhaitent dans ces institutions, sans que ces personnes aient besoin de passer le moindre concours.

Challenges révèle ainsi que, juste avant les dernières présidentielles, des proches de Nicolas Sarkozy et François Fillon avaient pu trouver une place confortable au sein de ces institutions. Le magazine note donc que les rapports qu'elles peuvent parfois sortir sont bien de qualité, mais elles sont surtout devenues des "foyers d'accueil pour hauts fonctionnaires en déshérence".

"L'Etat ne sait pas gérer ses ressources humaines"
Jean-Michel Severino, inspecteur général des finances et ancien directeur de l'Agence française de développement explique à Challenges que "ces placards existent, car l'Etat ne sait pas gérer ses ressources humaines, notamment ses cadres supérieurs en fin de carrière".

Un rapport officiel de la mission d'évaluation du Conseil général de l'environnement et du développement durable reconnait d'ailleurs que ce Conseil, qui emploie 252 fonctionnaires, est devenu "une structure d'accueil pour cadres dirigeants en retrait" dont la "fonction officieuse" est la "gestion de fin de carrière".

"Un niveau d'effectifs souvent jugé excessif"
Les 252 fonctionnaires du Conseil, un "niveau d'effectifs [...] souvent jugé excessif", ne produisent que très peu de rapports : 262 par an, soit, comme le souligne Challenges, à peine plus d'un par agent. Il sert donc surtout à recaser les fonctionnaires ! Ainsi, rien que le corps des ingénieurs des Ponts, géré par le Conseil général de l'environnement et du développement durable, représente 3 900 agents qui peuvent revenir n'importe quand se faire recaser dans l'institution.

Et les autres inspections ne seraient pas mieux gérées. Challenges évoque ainsi l'exemple de Bercy, et ses 308 hauts fonctionnaires du contrôle général économique et financier, ainsi que ses 90 inspecteurs des finances qui ont vu largement diminuer leur mission depuis les différentes privatisations et qui touchent encore pourtant encore jusqu'à 12 000 euros par mois.

1 539 hauts fonctionnaires qui végètent...
Au total, c'est un nombre important de hauts fonctionnaires que le contribuable rémunère toujours pour pas grand chose. Le magazine évalue à 1 100 le nombre de hauts fonctionnaires, ajoutés au 439 contrôleurs de la Cour des Comptes, qui végètent dans ces "placards" au lieu des veiller aux comptes de l'Etat.

Et l'absence de contrôle aidant, les primes versées aux fonctionnaires pour leur mission le sont souvent de façon automatique. D'ailleurs un magistrat de la Cour des Comptes regrette auprès de Challenges que "comme il n'y a pas d'indicateur de productivité, ces bonus sont attribués par les présidents de chambre de façon discrétionnaire"...

Ailleurs sur le web

Publicité

Publiez votre commentaire

78 commentaires

quand je vois les critique

Portrait de mario046

tan pi pou lé fote

 quand je vois les critique sur la gauche caviar, j'aimerais qu'ont me donne la difference entre la gauche et la droite. moi je n'en vois aucune, ils sont tous pareil, entre la gauche et la droite, pour moi la difference est le nom mais la politique et le triche c'est la même chose.

 

Votez pour ce commentaire: 

Et bien justement à propos de

Portrait de monicao476

MONICA

Et bien justement à propos de livre allez voir le livre de Henri ROUANT-PLEURET aux éditions du Panthéon. Cela confirme tous les propos de ce forum. Je l'ai acheté .... c'est renversant !!!!

Votez pour ce commentaire: 

à quand un gouvernement

Portrait de mario046

tan pi pou lé fote

 à quand un gouvernement courage pour faire le tri dans tout ça. je ne crois pas voir ça rapidement, pour moi se n'est pas demain la veille.

 

Votez pour ce commentaire: 

et il y en a qui dise de la

Portrait de mario046

tan pi pou lé fote

 et il y en a qui dise de la 1er Dame, mais ceux là aussi coute très cher à l'état.

Votez pour ce commentaire: 

mario046 a dit : et il y en

Portrait de Fonctionnaire14

mario046 a dit :

 et il y en a qui dise de la 1er Dame, mais ceux là aussi coute très cher à l'état.

??? que voulez-dire ???

Votez pour ce commentaire: 

je veux dire qu'il y a des

Portrait de mario046

tan pi pou lé fote

je veux dire qu'il y a des gens qui se plaignent que cette femme coute a l'état.

Votez pour ce commentaire: 

J'ajoute que je suis tout à

Portrait de Fonctionnaire14

J'ajoute que je suis tout à fait favorable à ce que les citoyens écoeurés des abus prennent leur défense en main, constituent des cahiers de doléances, des associations etc., et que l'on renouvelle 1789, 1936, ... sous une forme bien sûr nouvelle et adaptée à la démesure de notre temps.

Il est vraiment temps de commencer une action historique et de renverser tous ces pouvoirs capitalistes.

Votez pour ce commentaire: 

J'ajoute que je suis tout à

Portrait de Fonctionnaire14

J'ajoute que je suis tout à fait favorable à ce que les citoyens écoeurés des abus prennent leur défense en main, constituent des cahiers de doléances, des associations etc., et que l'on renouvelle 1789, 1936, ... sous une forme bien sûr nouvelle et adaptée à la démesure de notre temps.

Il est vraiment temps de commencer une action historique et de renverser tous ces pouvoirs capitalistes.

Votez pour ce commentaire: 

Et voilà l'un des "pourquoi"

Portrait de jurapat

 Et voilà l'un des "pourquoi" de l'augmentation des impôts, de la baisse des prestations, du blocage des salaires, etc, etc. Honte à eux, honte à l'Etat, honte aux politiques ... OUi, oui, oui, je sais bien qu'ils s'en fichent comme de leur premier détournement de fonds. 

Votez pour ce commentaire: 

Et il y a pire! On nous parle

Portrait de dval11

Et il y a pire!

On nous parle du chômage en hausse: mais connaissez-vous l'écart entre les cotisations versées par les employeurs et travailleurs indépendants et les sommes perçues par les organismes vieillesse, maladie et pôle-emploi? Les URSSAF / RSI s'en mettent plein les fouilles.

Les indépendants, les très petites et moyennes entreprises représentent 80% du marché du travail en france et elles ne délocalisent pas dans des pays où le SMIC est en dessous de 500€ mensuels, par contre elles sont assassinées par des cotisations forfaitaires surtout en début d'activité empêchant toute embauche. Le gouvernement a dilapidé plusieurs dizaines de million d'euro pour forcer une loi sur le mariage concernant qu'une infime minorité de personnes, pas d'accord entre elle d'ailleurs, alors que cet argent, notre argent, aurait pu renflouer des usines en passe de fermer. On prends tous ces politiques grassement payés qui placent leur copains à rien faire, on confisque tous leur biens familiaux au profit de la république et on repars de zéro.

 

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité