Taxe carbone, crédits d'impôts, défiscalisation immobilière (loi Scellier), prêt à taux zéro... Voici les principales mesures du projet de loi de finances 2010, et ce qu'elles vont changer pour votre budget !

1. Immobilier : crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt

Ceux qui achètent ou construisent leur résidence principale en 2009 ont droit à un crédit d'impôt égal à 40 % des intérêts d'emprunt la première année, et à 20 % les quatre années suivantes.

Depuis le 1er janvier 2009, cette réduction est réservée aux logements vieux, et aux logements neufs qui respectent les normes en vigueur relatives aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique (RT 2005).De plus, les logements neufs qui respectent la norme "bâtiments basse consommation" (BBC) ont des avantages supplémentaires puisque dans ce cas la durée du crédit est égale à 40% chaque année pendant 7 ans.

Publicité
Mais le projet de loi de finances pour 2010 va limiter les effets de ce crédit. Tout d'abord, il va réduire ce crédit d'impôt aux seuls logements neufs. De plus, si ces derniers ne respectent pas la norme BBC, le crédit d'impôt sera abaissé à 30 % la première année, puis 15 % les années suivantes pour les acquisitions réalisées en 2010.Pour les acquisitions en 2011, les taux seront de 25 % la première année pour les logements neufs ne répondant pas aux normes BBC et 10 % pour les autres années.En 2012, ce crédit s'abaisse à respectivement 15 % et 5 %.En 2013, le crédit d'impôt se limitera uniquement aux logements neufs et répondant aux normes BBC.

Publicité