500 000 familles voient à partir du 5 août le montant de leurs allocations familiales fortement baisser. Explications.  

Mauvaise nouvelle pour de nombreux ménages français. A compter du 5 août, de nombreuses familles voient en effet leurs allocations familiales baisser fortement. Une perte moyenne qui s'élève à 127 euros par mois.

La Caisse d’allocations familiales précise que si les revenus annuels du foyer dépassent 67 141 euros, le montant des allocations est divisé par deux. Et s’il est supérieur à 89 490 euros, la somme est divisée par quatre.

20% des ménages les plus riches

Cela devrait donc concerner environ 500 000 familles, soit environ 10% des 5 millions d’allocataires, selon des calculs réalisés par le quotidien Les Echos. Parmi eux, on retrouve principalement des couples avec deux enfants mais aussi des couples avec trois enfants. Il s’agit des 20% de ménages les plus riches du pays.

Publicité
Le gouvernement souhaite ainsi économiser environ 800 millions d’euros chaque année. Et les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là puisque, toujours selon Les Echos, ces familles concernées par la baisse des allocations sont également touchées par la réduction du quotient familial, qui a été abaissé de 2000 à 1500 euros par demi-part fiscale.

En vidéo sur le même thème : Les allocations familiales vont être modulées en fonction des revenus

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet