Après le succès de ses spectacles “Anne a 20 ans” en 2007 et “Aimons-nous les uns les autres” en 2015, l'humoriste semble avoir disparu des écrans radars depuis quelques années. Que devient-elle aujourd'hui ?
Que devient l’humoriste Anne Roumanoff ? abacapress

Anne Roumanoff : de ses débuts au théâtre à ses one-woman-show

Anne Roumanoff vient au monde le 25 septembre 1965 à Paris. Elle est l'aînée des quatre enfants de son père et auteur Daniel Roumanoff et de Colette Roumanoff, écrivaine et directrice d’une troupe de théâtre.

C’est en 1977, à l’âge de 12 ans, qu’elle prend ses premiers cours de théâtre au Cours Simon puis au Cours Florent. Après avoir réussi ses études secondaires au lycée Carnot à Paris, elle intègre Sciences Po Paris en 1982. Quatre ans plus tard, elle en sort diplômée en section “politique économique et sociale”. C’est à cette même époque qu’elle commence à écrire ses premiers sketchs tout en participant à des scènes ouvertes.

En mai 1987, elle apparaît pour la toute première fois à la télévision dans l’émission La Classe sur FR3. L’année suivante, elle investit son premier théâtre avec son one-woman-show, Bernadette, calme toi. S’ensuit plusieurs autres spectacles à succès dont Complètement Roumanoff en 1998, Follement Roumanoff de 2003 à 2004 avant de fêter ses 20 ans de carrière avec son spectacle Anne a 20 ans en 2007.

Dans une interview accordée à Femme actuelle, l’humoriste est revenue sur ses débuts dans la profession : “J’ai fait ma première scène en tant que comique en 1987, au Yankels, un cabaret à Réaumur à Paris qui a fermé depuis. Mon premier spectacle, je l’ai joué aux Blancs-Manteaux. J’y ai passé une audition et ils m’ont retenu ! Je suis restée 9 mois à l’affiche ce qui n'était pas prévu ! J’ai ressenti ces premières expériences comme de véritables challenges. Bien sûr j’étais angoissée, mais cette expérience m'a stimulé”, a-t-elle affirmé.

Bien que l’humour n’a cessé d’évoluer, Anne Roumanoff a su s’adapter à son époque : ‘De nouveaux thèmes ont fait leur apparition dans les spectacles humoristiques. C’est le cas notamment pour Internet qui n’existait pas il y a 20 ans et qui est devenu sujet à sketch. Le public actuel est également bien plus ouvert sur certains sujets. Aujourd’hui, je peux faire rire avec des blagues salaces sans que personne ne crie au scandale. Phénomène nouveau : la concurrence est devenue rude entre les humoristes. Pour rester en lice, un comique se doit d’être toujours plus réactif et inventif. Mais c’est un bon stimulant qui me pousse à donner le meilleur de moi-même”, a-t-elle expliqué.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.