Les recettes des droits de succession et de donation ont augmenté de 60 % depuis 2012. La fiscalité sur l'héritage risque de faire à nouveau débat. 
Istock

Droits de succession : un impôt qui rapporte gros

45% ! Tel est le taux d’imposition marginal sur les successions entre parents et enfants en France. Invitée dans l’émission "Le tour de la question" sur Europe 1 le 20 septembre dernier, Nathalie Couzigou-Suhas, notaire à Paris, Auteur de "L’Héritage pour les Nuls" chez First, indiquait que c’est l’une des taxations les plus élevées au Monde, derrière le Japon (55%) et la Corée du Sud (50%). Elle est d’ailleurs la plus lourde en Europe.

En Allemagne, on atteint les 30%, contre 15% au Danemark et seulement 4% en Italie. A noter que les taux moyen et médian parmi les pays de l’OCDE (Organisme de coopération et de développement économiques) s’élèvent respectivement à 15% et 17%. Progressivement augmenté au cours de ces dernières années, cet impôt a fait "exploser" les recettes.

A noter toutefois que des abattements existent : "75% des successions en France ne donnent pas lieu à un droit de succession", précise-t-elle.

A lire aussi : Succession : tout ce qu'il faut savoir pour récupérer votre part

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.