Malgré les taux bas, les variations de pouvoir d'achat sont grandes en fonction des zones géographiques. Ainsi, un budget de 160 000 euros (montant médian 2019), ne vous permettra pas d'acheter la même surface selon les villes. Découvrez celles vous permettant de devenir propriétaire d'au moins 50m2.
Immobilier : où peut-on encore acquérir plus de 50m2 en France pour 160 000 euros ?

Un 16 m2 à Paris contre un bien d’au moins 50 m2 à Rennes ou Strasbourg, voire un 76 m2 à Orléans. Voici à quoi vous pouvez prétendre si vous souhaitez investir 160 000 euros, selon les zones géographiques. C’est d’ailleurs à partir de cette somme, correspondant au budget médian en 2019, que la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) a édité un graphique. Elle regroupe les villes où il est toujours possible d’acheter un logement d’au moins 50 m² pour 160 000 euros, rapporte le site Mieux vivre votre argent.

D’après la FNAIM et les notaires, bien que les conditions très favorables des crédits immobiliers participent à la réalisation de bonnes affaires, ce budget n’offre pas du tout les mêmes possibilités aux futurs propriétaires. L’écart de surface varie en effet de 1 à 4.

Immobilier : chute ou hausse de la surface achetable en fonction de la progression des prix

D’après la FNAIM, les prix de l’immobilier ayant augmenté de 7,3% à Nantes en 2019, la ville ne permet plus aux acheteurs de trouver un 50m2 pour 160 000 euros. La surface se limite ainsi à 49 m2 pour un tel budget. À Lille, ce sera 48 m2.

Si à Rennes, Ajaccio et Toulouse, la progression des prix a pour conséquence d’avoir diminué la surface achetable avec un budget de 160 000 euros, dans d’autres agglomérations, la surface a augmenté. C’est le cas d’Orléans, Strasbourg et Marseille, où l’élévation des prix est restée faible (entre 0,5% et 1%). Grâce à la baisse des taux d’emprunts, un même budget a donc permis d’acheter une surface plus grande.

Voici donc les villes où vous avez la possibilité d’obtenir un bien de plus de 50m2, en investissant 160 000 euros.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.