Le Grand Est, l'une des régions les plus touchées par l'épidémie coronavirus, est aussi considérée comme le point de départ de sa propagation en France. Un foyer de contaminations qui pourrait avoir pour origine indirecte le tournage à Colmar d'une télé-réalité chinoise, souligne "Paris Match".
Une télé-réalité chinoise a-t-elle contribué à répandre le coronavirus en France ?

Il aura suffi du tournage d’une émission de télé-réalité chinoise à Colmar pour que la ville voit le nombre de touristes en provenance de l’Empire du Milieu exploser… avec, semblerait-il, des conséquences dramatiques à la clef. Quelques mois après le début de l’épidémie de Covid-19 en France, ce tournage est aujourd’hui soupçonné d’être indirectement à l’origine de l’apparition du virus dans la région du Grand Est, où est situé Colmar, avant sa propagation sur tout le territoire national, rapporte Paris Match.

En 2018, la chaîne de télévision chinoise Hunan TV prenait en effet pour décor le Bistrot des Lavandières, situé en plein cœur de la ville, pour tourner les douze épisodes de sa télé-réalité Chinese restaurant, mettant en scène des vedettes de la chanson et du cinéma. Devenue très populaire en Chine, le programme a alors fait bondir le tourisme asiatique de près de 70% à Colmar, particulièrement en fin d’année, au moment des foires et des marchés de Noël. Une période à laquelle seraient aussi apparus les premiers cas d’"anomalies pulmonaires typiques" du nouveau coronavirus, selon Michel Schmitt, médecin chef du département d’imagerie médicale à l’hôpital Albert-Schweitzer de Colmar.

Des contaminations insoupçonnées

D’après les 2 456 scanners thoraciques étudiés par le médecin, réalisés entre le 15 octobre 2019 et le 30 avril 2020, un premier malade avec des symptômes évocateurs du...