Plus de trente ans après la séparation du groupe Téléphone - en 1986 -, Corine Marienneau, la bassiste, est revenue sur la genèse de la bande. Elle s'est ainsi épanchée sur son histoire d'amour avec Louis Bertignac, qui l'a plongée dans l'enfer de la drogue.
Téléphone : Corine Marienneau fait de terribles confidences sur son couple avec Louis Bertignac

New York avec toi, Un autre monde, Cendrillon… On ne compte plus les tubes chantés par Téléphone. De 1976 à 1986, la bande composée de Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac, Richard Kolinka et Corine Marienneau a sillonné les routes de France avec un succès phénoménal. Mais à l’époque, beaucoup ignoraient que l’ambiance n’était pas si rose au sein du quatuor. Et pour cause : en 2015, à l’occasion de la réformation du groupe - rebaptisé pour l’occasion Les Insus -, la bassiste a tout bonnement été écartée du projet. "Pendant trente ans, on ne s'est pas téléphoné, on ne s'est jamais vus. Ce n'est pas comme ça qu'on joue avec les gens. Elle est restée dans le passé", s’était simplement expliqué l’interprète d'Alter Ego dans les colonnes du Parisien. Mais si la musicienne de désormais 68 ans n’a soudainement plus donné de signe de vie, c’est peut-être en raison de sa relation on ne peut plus toxique avec Louis Bertignac. En effet si leur histoire d’amour "passionnelle" a été à l’origine du groupe culte de la chanson française, il l’a aussi menée vers une véritable descente aux enfers…

La drogue à l'origine du groupe...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !