Dans l'édition diffusée ce vendredi 15 mai, les équipes du 13 heures de TF1 sont allées à la rencontre de plusieurs personnalités, afin de savoir comment elles avaient vécu leur confinement. Parmi elles, Sheila, qui a confié qu'elle prenait toutes les précautions nécessaires pour lutter contre le virus.
Sheila gantée et masquée : "Je m’en fous si je suis ridicule"

En raison de la crise sanitaire qui est en train de se jouer, de nombreux artistes ont dû faire une pause dans leur carrière, contraints de rester chez eux. Certains, à l'instar de Benjamin Biolay ou de Patrick Bruel ont innové, en proposant des concerts en live depuis leur salon. Ce vendredi 15 mai, les équipes du 13 heures de TF1 sont justement allées à la rencontre de plusieurs de ces personnalités, afin de savoir comment elles avaient vécu cette période inédite de confinement. Parmi elles, Sheila, à qui les consignes données par le gouvernement ont fait tout drôle : "Moi je suis quelqu'un qui court à droite, à gauche, constamment. Donc être enfermée à la maison, pour moi, ça a été compliqué", a reconnu la chanteuse âgée de 74 ans.

Durant cette période de crise, Sheila a eu l'impression que les Français n'avaient pas pris conscience de la gravité de la situation : "Ce qui me faisait peur, c'est que j'ai eu la sensation que les gens n'avaient pas vraiment conscience de ce qui se passait, il y a très peu de gens masqués", a-t-elle observé. Elle, a été très respectueuse des consignes. Et tant pis pour la coquetterie : "Moi j'avais des masques, des gants, la casquette, enfin c'était carrément n'importe quoi. Mais je m'en fous si je suis ridicule!", a fait savoir l'icône des années yéyé."Il y a un moment, il faut penser à soi, mais il faut aussi penser aux autres", a-t-elle rappelé.

"Les bisous" lui ont manqué

Ce qui lui a le plus...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >