Encore raté. Alors qu'elle avait terminé l'année 2018 avec un retour remarqué au sein de la famille royale, Sarah Ferguson a dû passer Noël seule cette année encore. L'ex du prince Andrew n'attend plus qu'une chose : que cette année 2019, éprouvante pour leur couple, se termine au plus vite. En témoigne sa carte de voeux. Poor Fergie.
Sarah Ferguson encore seule à Noël... et elle en a gros sur le coeur

Elle ne s'attendait pas vraiment à un miracle, même si elle a cru à l'impossible l'espace de quelques heures. Le prince Philip, son ennemi juré, étant hospitalisé sans certitude qu'il puisse passer Noël à Sandringham, la voie jusqu'au château de Sa Majesté n'était peut-être plus si dangereuse. Las ! Le duc d'Edimbourg s'est remis sur pied avant le 25 et c'est encore seule que Sarah Ferguson a dû passer Noël, cette année. Loin des festivités prévues dans le Norfolk. Le jour même, alors que les Windsor - à l'exception notable de Meghan Markle et du prince Harry, exilés au Canada, ou encore du prince Andrew, arrivé à un service plus matinal - défilaient aux abords de la chapelle Sainte-Marie-Madeleine, un attaché de presse de Fergie a confirmé sans tapage à nos confrères de The Express : "La duchesse passera Noël de son côté comme elle l'a fait ces vingt dernières années."Pas la peine d'en dire plus.

Depuis son divorce d'avec Andrew en 1996, Sarah Ferguson, surprise en train de folâtré avec un richissime Texan au bord d'une pisicine quatre ans plus tôt, n'a plus été autorisée à rejoindre la famille royale pour les fêtes de fin d'année. Quand bien même elle reste la mère de deux princesses de sang, Beatrice et Eugenie. Par le passé, les petites-filles d'Elizabeth II se sont déjà exprimées sur cette triste séparation. L'an passé, alors que le mariage de sa cadette Eugenie avait amorcé son retour en grâce au sein de la famille...