Entre Meghan Markle et la presse du Royaume-Uni, les relations sont toujours loin d'être au beau fixe. De retour sur le sol britannique, la duchesse de Sussex s'est une nouvelle fois attirée les foudres des journalistes en les défiant. Et ils ne sont pas les seuls à lui tenir rigueur de son coup d'éclat.
Meghan Markle revancharde avec la presse britannique : ce dernier coup de bluff qui ne passe pas

Un séjour britannique aux allures d'au revoir. Il y a quelques jours, Meghan Markle et Harry ont quitté leur havre de paix canadien et le petit Archie pour assurer les derniers engagements qui les lient à la famille royale. À peine arrivés au Royaume-Uni cependant, il n'a pas fallu longtemps au couple pour faire parler de lui. À commencer par Meghan Markle qui s'est livrée à un ultime acte de défiance vis-à-vis de la presse britannique, qu'elle n'a jamais porté dans son cœur. Au passage, son coup de griffe a touché un membre de la famille royale, Camilla Parker Bowles, et ce qui a mis le feu aux poudres, c'est un évènement auquel a participé la duchesse de Sussex.

En amont de la journée internationale des droits des femmes, Meghan Markle s'est rendue le 6 mars à la Robert Clack Upper School de la ville de Dagenham pour rencontrer des élèves étudiant les femmes poétesses. Problème, ce même jour, l'épouse du prince Charles prononçait un discours important sur les violences domestiques, à l'occasion du 10e anniversaire du Festival des femmes du monde, à Londres. "L'engagement du vendredi de Meghan Markle était sous embargo pour les journaux britanniques du dimanche. (…) On a dit aux correspondants royaux que c'était parce qu'elle ne voulait pas prendre le pas sur le discours de Camilla", rapporte sur Twitter Richard Palmer, correspondant du Daily Express.

Meghan Markle semblait cependant avoir autre chose en tête. "Elle a pris le pas sur le...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef