Confinée à Los Angeles, sa ville natale, Meghan Markle s'est offert une équipe de gardes du corps pour sa sécurité. Mais pour le bon déroulement de cette collaboration, un expert de la sécurité des célébrités, cité par nos confrères britanniques du Times ce mercredi 3 juin, a mis la duchesse de Sussex en garde.
Meghan Markle mise en garde : ses nouveaux gardes du corps pas corvéables à merci

La tranquillité, mais pas à n'importe quel prix. En renonçant à leurs fonctions royales, Meghan Markle et le prince Harry ont pris la poudre d'escampette et se sont envolés pour l'outre-Atlantique. Après Vancouver, au Canada, les époux ont jeté leur dévolu sur Los Angeles, la ville natale de l'ex-actrice. C'est donc dans la ville des anges que les rebelles de la Couronne profitent d'une nouvelle vie loin du clan Windsor-Mountbatten, gracieusement hébergé dans une luxueuse villa appartenant à un ami d'Oprah Winfrey. Un voisinage grouillant de stars (et donc de regards indiscrets), encourageant ainsi le duc et la duchesse de Sussex à faire appel à une équipe d'agents de sécurité - experts en la matière puisqu'ils ont été triés sur le volet par Gavin de Becker, un ancien chef de la sécurité du président Ronald Reagan - pour laquelle ils déboursent une somme exorbitante.

Mais si ces agents sont des professionnels, permettant ainsi aux Sussex de dormir sur leurs deux oreilles dans une ville où les personnalités ne sont pas épargnées par l'objectif des paparazzi, le couple ne devra pas en demander trop à ses gardes du corps. Pour Will Geddes, un expert de la sécurité des stars interrogé par The Times ce mercredi 3 juin, le prince Harry, qui a mené une brillante carrière militaire, connaîtra bien les limites à respecter. "Je n'ai jamais protégé Harry, mais je l'ai déjà croisé. Il est très charmant et gentil, et en tant qu'ancien...