Elles décodent et brisent le tabou du plaisir féminin !

Jouir, en quête de l’orgasme féminin* (Zones), Politique du clitoris (Textuel), Entre mes lèvres, mon clitoris (Eyrolles) : l’organe du plaisir féminin cartonne dans les librairies. Idem sur les réseaux sociaux où certains comptes Instagram n’y vont pas par quatre chemins : « Jouissance Club », « Gang du Clito », « T’as joui ? », « Orgasme et moi », « Je m’en bats le clito »… Elles s’appellent Julia, Jüne, Camille, Dora, Sarah, Elvire, et ces nouvelles pédagogues du plaisir féminin expriment avec des mots simples et des dessins une idée forte : « Libérée, délivrée, je ne simulerai plus jamais. » En parallèle, selon une enquête du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) réalisée en 2016 dans un collège français, 83 % des filles et 68 % des garçons de 15 ans ne connaissaient toujours pas la fonction du clitoris. Il faut dire que sa représentation exacte n’a intégré un manuel scolaire (Magnard) qu’en 2017. Pourquoi un tel retard ? « Après la découverte en 1876 de la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde...Lire la suite sur Femina.fr