Meghan Markle et le prince Harry vivent désormais à Los Angeles, loin de la couronne britannique est de ses engagements royaux. Un quotidien rêvé pour l'ex-actrice, un peu moins pour le petit-fils de la reine, qui semble "perdu à Hollywood", dans l'ombre de Meghan, selon un journaliste anglais.
Le prince Harry “perdu à Hollywood” et “faire-valoir” de Meghan : ce sombre avenir qu'un expert lui prédit

Fraîchement installés à Los Angeles, Meghan Markle et le prince Harry ne peuvent néanmoins pas pleinement profiter de la cité des anges. Arrivés en pleine pandémie, le couple se retrouve coincé à la maison avec toutes leurs bonnes intentions caritatives en stand-by. Cette pause forcée peut-être l'occasion de profiter de leur petit Archie qui fêtera ses 1 an le 6 mai prochain. Mais pas seulement. Il va falloir songer à l'avenir, et notamment à celui du prince Harry, qui, propulsé à Hollywood, semble quelque peu avoir du mal à vivre son rêve américain. Si son épouse, ex-actrice de Suits, semble vouloir renouer avec les plateaux de tournage, le prince Harry semble bien en peine de trouver comment s'occuper, et surtout comment gagner de l'argent, alors que le couple est devenu financièrement indépendant depuis le Megxit.

Un avenir à réinventer qui semble préoccuper le journaliste Duncan Larcombe, qui a suivi le prince Harry pendant de longues années. "Être à Hollywood est susceptible de le faire se sentir comme un canard hors de l'eau, car il lui sera difficile de trouver un rôle approprié," avance-t-il selon le DailyMail, avant d'ajouter, inquiet : "Harry n'est pas allé à l'université et il n'a pas beaucoup d'expérience de travail en dehors de l'armée et du travail caritatif." Le risque ? Devenir un simple "faire valoir" de sa femme, lui qui avait tout fait jusqu'alors pour sa patrie, le Royaume-Uni. Et alors que l'épidémie de coronavirus...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef