Laeticia Hallyday n'a pas dit son dernier mot. Bien que déboutée par le tribunal de Nanterre, la veuve ne compte pas baisser les bras face aux enfants aînés de son défunt mari. Mais une révélation de l'avocat de David Hallyday pourrait bien lui mettre des bâtons dans les roues.

La bataille judiciaire entre Laeticia Hallyday et les beaux enfants du Taulier ne connaît pas de trêve estivale. Toujours aussi déterminée à appliquer les dernières volontés de son défunt mari, la veuve de 44 ans a fait appel de la dernière décision de justice rendue le 28 mai dernier. Le tribunal de Nanterre a estimé que l’interprète de Que je t’aime était bien résident français et non américain, comme tentait de le prouver la maman de Jade et Joy. Un coup dur pour la meilleure amie d’Hélène Darroze, qui ne désespère pas pour autant d’obtenir gain de cause en seconde instance. La cour d’appel de Versailles se penchera en effet sur le dossier en novembre prochain, pour une décision qui devrait être rendue au plus tôt en février 2020, d’après Télé-Loisirs.

Laeticia Hallyday n’aurait pas tout dit à la justice américaine

Il n’y a pourtant pas qu’en France que Laeticia Hallyday doit mener bataille, puisqu’elle a également une procédure en cours aux Etats-Unis afin de transférer plusieurs biens du rocker décédé dans son trust. Une demande qui lui a pour le moment été refusée, le tribunal de Los Angeles préférant attendre la...