En 1997, la vie du roi Juan Carlos d'Espagne a été menacée. Lors de l'ouverture d'un nouveau musée, le Guggenheim de Bilbao, des hommes avaient planifié un attentat contre le monarque.
Juan Carlos : pourquoi l'ex-roi avait été la cible d'un attentat

Juan Carlos est un miraculé. L'ancien roi d'Espagne, qui a régné sur le pays avant que son fils ne prenne sa suite, a plusieurs fois été la cible de tentatives d'assassinats. Et si aucune n'a abouti, l'une d'entre elles a fait paniquer les services secrets ibériques. En octobre 1997, Juan Carlos s'est rendu à Bilbao pour inaugurer un nouveau musée, le Guggenheim. Les commanditaires ? Plusieurs membres de l'ETA (Euskadi Ta Askatasuna), une organisation indépendantiste basque. Leur plan ? Assassiner le monarque espagnol, cinq jours avant l'ouverture. C'est par un hasard total qu'il a été découvert par les policiers espagnols, qui sont tombés sur deux hommes habillés en jardiniers et tentant de cacher les armes qu'ils voulaient utiliser contre Juan Carlos dans des pots de fleurs. Dans sa fuite, Eneko Gogeaskoetxea Arronategui, qui avait élaboré cette tentative d'assassinat, a tué un policier. Quatre ans après les faits, le ministère espagnol de l'Intérieur a...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >