La relation entre Anne Hidalgo et François Hollande a été faite de haut et de bas. La maire de Paris se souvient en particulier d'un mauvais coup que lui a joué l'ancien président au sujet des Jeux Olympiques.
"J'étais furieuse" : Anne Hidalgo, ce jour où François Hollande lui a coupé l'herbe sous le pied

Très proches au Parti Socialiste, une rumeur leur a même prêté une liaison et un enfant, Anne Hidalgo et François Hollande ont commencé à s’éloigner lorsqu’ils ont occupé chacun des postes à responsabilité. Le sens de leurs priorités a changé ce qui s’illustrait particulièrement sur leurs dossiers communs. La candidature de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024 en est l’exemple le plus criant.

En novembre 2014, François Hollande annonce lors d’une interview télévisée que la capitale doit se porter candidate pour l’attribution des JO de 2024. Anne Hidalgo découvre la déclaration alors qu’elle est en déplacement à Kinshasa, en République démocratique du Congo. A son retour, le lendemain, à peine le pied posé sur le tarmac de l’aéroport, la maire de Paris organise une conférence de presse à l’improviste pour dicter ses conditions. « J’étais furieuse, ce n’était pas à lui de l’annoncer, confie la candidate aux municipales. Je n’y étais pas opposée mais j’aime faire les choses méthodiquement » confie-t-elle dans Le Parisien.

C’est un triste événement qui leur a permis de se rapprocher et d’avancer à nouveau unis : les attentats de Charlie Hebdo. « J’ai dit qu’il fallait y aller pour fédérer ». Plus tard, en 2018, Anne Hidalgo a croisé François Hollande lors d’un match au Parc des Princes, auquel assistait également Nicolas Sarkozy. Alors qu’elle était la cible de violentes critiques, les...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !