Le fort de Brégançon, lieu de villégiature préféré des présidents de la Ve République, ne manque pas de secrets inavouables et d'anecdotes croustillantes. Président de la République de 1995 à 2007, Jacques Chirac avait pour habitude de s'y rendre, et de s'y laisser aller à son gré.
Jacques Chirac nu au Fort de Brégançon : ces photos jamais publiées

Depuis le 26 septembre et la mort de Jacques Chirac survenue à l'âge de 86 ans, la boîte de Pandore autour de sa vie romanesque a été ouverte et son tempérament sulfureux s'est révélé au grand public, accentuant un peu plus la légende de ce Casanova au grand cœur. Immense séducteur dans l'âme, Jacques Chirac ne s'était jamais caché de son attrait pour la gent féminine, que ce soit sa grande passion pour Jacqueline Chabridon, ou les rumeurs de relations intimes avec de nombreuses journalistes, sans parler des aventures qu'on lui prêtait avec les plus grandes stars du showbiz. Jacques Chirac était ainsi.

Durant sa présidence, le chef d'Etat avait pour habitude d'aller se reposer avec son épouse Bernadette au fameux fort de Brégançon, lieu de villégiature préféré des présidents français de la Ve République, où ils vont généralement séjourner durant l'été. Lors des congés d'août 2001, à un an de la fin de son premier septennat, Jacques Chirac s'y était naturellement rendu en compagnie Bernadette, et, à l'aise là-bas comme dans son corps, il avait paradé tôt le matin nu au balcon de sa chambre, pour observer avec des jumelles le yacht de Michael Schumacher amarré dans la baie. Plusieurs paparazzi planqués avaient alors réussi à photographier le chef d'Etat à son insu. La question se posa alors naturellement : pouvait-on publier ces photos volées qui risquaient de nuire à l'image du président ?

"On était obligé de faire la...