Alors qu'elle vient tout juste de dévoiler "Amour censure", sa nouvelle chanson où elle défend un message de tolérance, la chanteuse Hoshi raconte, par le biais d'un message posté sur les réseaux sociaux, l'agression homophobe dont elle a été victime, en 2013.
Hoshi raconte l’agression homophobe qu’elle a subi il y a 6 ans

Hoshi est de retour. Près de deux ans après le succès de son premier album porté par le tube "Ta marinière", la chanteuse vient de dévoiler "Amour censure", une chanson inédite où elle évoque sa vision de l'amour. Ce lundi 2 décembre, la jeune femme de 23 ans a posté un long message sur les réseaux où elle explique dans quel contexte son nouveau single est né. "Des événements du 6 octobre contre la PMA m’ont rappelé à quel point l’Amour Universel qu’on croit tous acquis est remis en question par différents mouvements, notamment la Manif pour tous, qui continue d’agir semaine après semaines", commence-t-elle.

Par la suite, Hoshi évoque l’agression homophobe dont elle a été victime, en 2013. "Il y a 6 ans, je me faisais agresser devant chez moi, par une personne qui considérait que sa vision de l’amour était plus juste et plus adéquate que la mienne", confie l'interprète de "Je vous trouve un charme fou". Selon elle, l'amour ne mérite ni jugement, ni censure, et doit avant tout prôner la sincérité. Comme elle l'évoque d'ailleurs dans "Amour censure", premier extrait d'un deuxième album à paraitre en 2020. "D'autres se battent chaque jour pour que cela évolue, envers et contre les ignorants qui persistent. Je suis prête aujourd’hui à me joindre à leur combat, et dire que moi aussi je veux une famille à nourrir, qu’on s'en fout près de qui je vais m'endormir", écrit sans pudeur la chanteuse sur son compte Twitter.

Ce...