L'ancien roi Juan Carlos a décidé de quitter l'Espagne alors qu'il est visé par une enquête sur des soupçons de corruption. Un exil qu'il réalise seul car la reine Sofia ne le suit pas.
Exil de Juan Carlos : la grande « tristesse » de la reine Sofia

La reine Sofia ne suit pas son mari. Visé par une enquête dans une affaire de corruption, l'ancien roi Juan Carlos a décidé de quitter l'Espagne. "Guidé (…) par la conviction de rendre le meilleur service aux Espagnols, à leurs institutions, et à toi en tant que roi, je t’informe de ma décision réfléchie de quitter, en ce moment, l’Espagne", a fait savoir Juan Carlos dans un communiqué. Il assure que ce départ n'est pas définitif et qu'il s'agit seulement d'une parenthèse. Une décision prise pour préserver son fils et la monarchie. Un départ qu'il a réalisé seul car sa femme a décidé de ne pas quitter la résidence de la Zarzuela située à Madrid.

Comme le rapportent nos confrères du journal espagnol El Pais, "la reine émérite maintiendra sa résidence dans le palais de la Zarzuela et poursuivra ses activités institutionnelles, ainsi que le travail de la fondation qui porte son nom". Une séparation qui attriste la reine Sofia. En Espagne, le supplément féminin de "El Confidencial" a d'ailleurs titré "tristesse" au sujet de cette situation inédite. Des proches de la mère de Felipe VI assure que cette tristesse est comparable à celle qu’elle a ressentie quand son frère, le roi des Hellènes, Constantin II a dû s'exiler "parce que le peuple grec n’en voulait plus".

Un couple sous tension

Pour le moment, la nouvelle destination de l'ancien roi n'est pas connue. Malgré les rumeurs, la République Dominicaine a démenti qu'il était...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !