D'après nos confrères du JDD, Emmanuel Macron va nommer ce mercredi 3 juin Pierre Moscovici à la tête de la Cour des Comptes en lieu et place de Didier Migaud.
Emmanuel Macron va nommer un ex-ministre de François Hollande à la tête de la Cour des comptes

Emmanuel Macron, trahi, est en plein remaniement. Le chef de l’État, que l’on dit travailler sur une fracturation des Républicains, serait sur le point d’opérer un virage à gauche. D’après nos confrères du JDD, citant l’Élysée dans leur article de ce samedi 30 mai, Emmanuel Macron nommera l'ancien ministre socialiste et ex-commissaire européen Pierre Moscovici comme premier président de la Cour des comptes. Et ce, dès ce mercredi 3 juin.

« Actée, la nomination de l’ex-commissaire européen aux Affaires économiques sera officialisée par un décret lors du prochain conseil des ministres », peut-on lire sur cette publication. Il faut dire que le poste est vacant depuis janvier dernier… L’ancien ministre de l'Economie et des Finances de François Hollande prendra alors la place de Didier Migaud, désormais directeur de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Un changement de ton

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron tend la main à une figure emblématique de la gauche française. Ce jeudi 7 mai, l’invité d’honneur d’un repas secret organisé à l’Élysée était Jean-Pierre Chevènement, celui que l’on surnomme le « Che » et pour lequel Emmanuel Macron avait voté en 2002. « Il est, depuis le début du quinquennat, l’un de ceux qui murmurent à l’oreille du président », constataient nos confrères de l’Obs qui soulignaient les allures de plus en plus chevènementistes du...