Gérard Depardieu et Fanny Ardant accordent une interview croisée à nos confrères du magazine Madame Figaro, où l'acteur français par excellence se confie sur le décès de son fils Guillaume Depardieu, intervenu en 2008.
"Elle a causé la mort de mon fils" : Gérard Depardieu lâche une bombe sur Guillaume

Interrogés sur la rébellion qui les anime depuis leur jeunesse, les deux acteurs tombent d'accord. "Je ne veux pas qu'on m'apprenne à penser", tranche Fanny Ardant dans les colonnes de Madame Figaro. "Pareil !", rebondit Gérard Depardieu. "J'ajouterai que je réfute la justice. Tant qu'elle ne sera pas juste, je n'en veux pas. Elle est politique, je n'y ai jamais cru, et elle a causé la mort de mon fils".

En 1988, alors qu'il est âgé de 17 ans, Guillaume a été condamné à trois ans de prison pour usage, importation et trafic d'héroïne. Une expérience difficile dont le jeune homme est sorti fragilisé psychologiquement. "Je crois de moins en moins aux sociétés", poursuit dans Madame Figaro l'acteur des Valseuses et du Dernier métro. "Et c'est pour cela que j'aspire à un vagabondage (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite