Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la reine Elizabeth II ne figurait, en 2018, qu'à la 344e place des plus grandes fortunes au monde. Si elle dispose notamment d'une collection de bijoux et de propriétés d'une valeur inestimable, la Monarque n'aurait pas une fortune aussi grosse qu'on ne le pense.
Elizabeth II : quel est vraiment le montant de sa fortune personnelle ?

Selon le Sunday Times, qui s’intéresse aux plus grosses fortunes mondiales, la reine Elizabeth ne figurait qu’à la 344e position des personnalités les plus fortunées en 2018. Et ce, malgré ses nombreuses propriétés, bijoux, et objets d’art d’une très grande valeur. Le Sunday Times précisait également que la fortune de la famille royale britannique, donc de tous ses membres, s’élevait à 88 milliards de dollars soit 71 milliards de livres sterling (78 milliards d’euros).

Selon Forbes, la fortune de la Reine en 2016 était de 530 millions de livres sterling (588 millions d’euros). Son mari, le prince Philip, aurait une fortune personnelle d'environ 25 millions de livres sterling (27 millions d’euros).

Pas le plus riche monarque européen

En 2019, le site Business Insider avait dévoilé son classement annuel des plus grandes fortunes du gotha. Contre toute attente, la reine Elizabeth II n'est pas le plus riche monarque européen : la Monarque est devancée par le prince Albert et Charlène de Monaco. Selon ce classement, la Reine Elizabeth II détiendrait aussi un patrimoine de 500 millions de dollars. Un patrimoine dont elle ne peut jouir en grande majorité qu’en tant que souveraine et non à titre personnel. Par exemple, ses résidences officielles royales telles que le palais de Buckingham devront être transmises à son successeur. Cela signifie que le prince Charles en sera automatiquement propriétaire, mais à nouveau uniquement en tant...