Le dimanche 1er décembre, la reine Elizabeth II a été une nouvelle fois été annoncée morte sur la Toile. Une fake news dont la presse britannique révèle aujourd'hui l'origine.
Elizabeth II : la surprenante origine de la fausse annonce de sa mort

À 93 ans, la reine Elizabeth II est tristement habituée à voir des rumeurs sur sa mort ou celle de son mari circuler sur la Toile. Après avoir été visée par un canular morbide en début d’année, la souveraine a découvert avec impuissance que le hashtag #QueenDead avait fait le tour du monde, le dimanche 1er décembre. Une fake news dont le site britannique The News dévoile aujourd’hui la surprenante origine. Le point de départ serait une conversation Whatsapp entre plusieurs membres de l’armée. « La reine est décédée ce matin d’une crise cardiaque, l’annonce sera faite à 9h30 », peut-on lire sur cette discussion privée, dont une capture d’écran a été partagée en masse sur Facebook.

La marine royale mise en cause

Une semaine plus tard, tout porte à croire que ce sont des membres de la marine royale qui ont lancé cette rumeur. Ce jour-là, le personnel de la base aéronavale de Yeovilton s’était entraîné dans le cadre d’une simulation de l’opération London Bridge, qui sera lancée dès l’annonce officielle du décès de la reine. Un militaire aurait donc cru qu'il s'agissait d'un vrai exercice, avant de propager la fausse nouvelle....