Après avoir été soigné contre le coronavirus, Boris Johnson a besoin de se reprendre en main. Impossible pour le Premier ministre de courir dans les rues de Londres, il a donc demandé une petite faveur à la reine Elizabeth II.
Elizabeth II : cette faveur accordée à Boris Johnson en pleine crise sanitaire

Boris Johnson revient de loin. Au mois d’avril dernier, la presse britannique annonçait que le Premier ministre Boris Johnson venait d’être admis en soins intensifs, après avoir contracté le coronavirus. Désormais hors de danger, le fiancé de Carrie Symonds a besoin de reprendre une vie normale. En dehors de son emploi du temps très chargé, et de son rôle de jeune papa (sa compagne a donné naissance à un petit garçon le 29 avril), le chef de l’exécutif anglais a décidé de prendre du temps pour lui. Et quoi de mieux pour cela qu’une petite session sportive ? Comme il est impossible de courir dans les rues de Londres, qui est toujours confinée, Boris Johnson a demandé l’autorisation à la reine Elizabeth II de faire du jogging dans les jardins de Buckingham Palace. Confinée au palais de Windsor, la monarque a donc accordé cette petite faveur à son Premier ministre, très friand de sport.

Un grand jardin et un court de tennis pour lui tout seul

Comme l’a révélé le Telegraph, l’homme politique âgé de 55 ans a été aperçu en tenue de sport devant sa résidence de Downing Street, fraîchement de retour de sa séance d’entraînement à la...