En dépit des polémiques, Roman Polanski apparaît toujours dans la liste des nommés de la 45ème cérémonie des César. Ce qui ne plait pas du tout à un certain collectif féministe.
César 2020 : des affiches anti-Roman Polanski placardées sur la façade du siège de l'Académie

L'affaire Roman Polanski aura tristement marqué l'histoire du septième art. Le célèbre réalisateur, producteur et scénariste français est actuellement poursuivi pour de multiples accusations d'agressions sexuelles en France, mais aussi aux États-Unis. En effet, sur le continent américain, le mari d'Emmanuel Seigner est également impliqué, depuis 1977, dans une plainte pour une affaire de viol sur mineure de 13 ans. Malgré tous ses déboires, l'octogénaire n'a jamais cessé d'exercer son métier : la réalisation. Avec plusieurs dizaines de films reconnus dans son palmarès, cela va sans dire que Roman Polanski détient le secret d'un long métrage à forte audience. Et c'est ainsi qu'il a sorti, en novembre 2019, J'accuse, avec pour acteur principal Jean Dujardin. Le succès est rapidement au rendez-vous, ce qui lui a valu 12 nominations à la prochaine cérémonie des César. Une nouvelle qui n'a forcément pas plu aux organisations féministes.

Une campagne anti Roman Polanski

Malgré les multiples appels au boycott de la part de célébrités mais aussi d'anonymes, la délégation de la cérémonie des César n'en démord pas : Roman Polanski reste encore et...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.