Le livre Gainsbourg, 5 bis rue de Verneuil paru ce jeudi 27 février aux éditions Plon retrace le parcours singulier du chanteur, évoquant notamment avec force détails sa relation avec Jane Birkin. Une histoire aussi douce qu'orageuse, qui a poussé la jeune actrice à des actes parfois inconsidérés.
Ce jour où Jane Birkin s'est jetée dans la Seine après une dispute avec Serge Gainsbourg

Entre Jane Birkin et Serge Gainsbourg, la relation n'a jamais été de tout repos. Et ce, dès leur première rencontre. En 1968, celle qui débarque d'Angleterre fait la connaissance d'un chanteur aigri, qui vient d'être quitté par celle qui a fait fantasmer la France entière dans le film Et Dieu créa la femme : la plantureuse Brigitte Bardot. Serge Gainsbourg, mal remis de cette rupture va se montrer odieux avec la jeune Anglaise sur le tournage du film Slogan. "C'est un Gainsbourg infâme, d'une perversité sans bornes qui regarde cyniquement sa partenaire lui pleurer sa souffrance", décrypte Marie David dans le livre Gainsbourg, 5 bis rue de Verneuil, paru ce jeudi 27 février aux éditions Plon. Mais cette animosité ne sera que de courte durée : les deux partenaires, après avoir échangé des piques, préféreront les baisers.

Jane Birkin est prévenue, l'homme n'est pas simple. Tant pis, c'est sûrement ce qui fait son charme. La jeune femme s'installe dans l'antre du chanteur rue de Verneuil à Paris et entame une histoire d'amour avec la star qui durera près de dix ans. Poète maudit et provocateur, il sera difficile pour ce dernier de digérer les succès de sa compagne quand lui peine à exister aux yeux du public et à faire reconnaître son talent. La naissance de sa fille Charlotte le rend fou de joie mais dans sa carrière, les succès lui font encore cruellement défaut.

A vivre, l'artiste incompris est difficile. Jaloux des stars que sa compagne...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >